Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

1ère circonscription des Pyrénées-Orientales. Trois questions à Françoise Fiter

La candidate répond sur son engagement.

Le Travailleur Catalan. Les candidats du PCF veulent «faire entrer le peuple à l’Assemblée Nationale». Qu’est-ce que cela signifie ?

Françoise Fiter. Il s’agit de mettre les besoins humains, les aspirations populaires, au cœur du travail parlementaire. À quoi sert le Parlement s’il n’est pas là pour élaborer des lois qui aident à améliorer la vie des gens? L’activité des députés doit être ancrée dans la réalité du pays.Le gouvernement Macron, c’est l’arrivée aux commandes de la droite, incluant LR. On ne peut rien en attendre de progressiste. Il va donc falloir se battre, résister, mais aussi proposer des lois de progrès social.

Le Travailleur Catalan. Un député communiste, c’est quoi au juste ?

Françoise Fiter. Un élu fidèle à ses convictions et à ses engagements. On ne part pas de rien, les élus du groupe communiste et Front de gauche ont fait un travail remarquable depuis 5 ans. Et on se souvient du travail effectué par Jean Vila quand il était député de cette circonscription. Les parlementaires communistes ont toujours bataillé pied à pied contre les mauvaises lois, notamment la loi El Khomri, et pour obtenir des améliorations. C’est aussi être à l’écoute, veiller à rassembler, respecter des règles de fonctionnement qui excluent toute possibilité de malversation.

Le Travailleur Catalan. Quelle sera ta priorité, une fois élue ?

Françoise Fiter. Nous sommes dans cette circonscription, encore plus qu’ailleurs, dans une situation de grande urgence sociale. Il faudra y répondre immédiatement pour sortir les gens des situations de pauvreté, de précarité. Il faudra agir tout de suite pour le pouvoir d’achat, les salaires, pensions et allocations, supprimer la TVA sur les produits de première nécessité, garantir la protection sociale, l’accès au logement et défendre les services publics. Au plan national, il faudra s’engager tout de suite dans une nouvelle orientation : maîtriser la masse financière incontrôlée pour orienter l’argent vers des dépenses utiles.

Michel Gaspon (Le Travailleur Catalan, le 26 mai 2017)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64