Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Train Jaune. La colère exprimée face au conflit est légitime mais mal dirigée

Le parti communiste français des Pyrénées Orientales soutien la mobilisation des cheminots.

Cette situation de grève ne doit pas gommer les responsabilités de la direction de la SNCF. En trois mois, la création d’un établissement Train Jaune à permis à la direction de la SNCF de supprimer 128 trains et une dizaine d’emplois. Depuis 2013,  la ligne du train jaune a perdu près des deux tiers de sa circulation passant de 16 trains au quotidien à 6 trains. A terme le train jaune est condamné à n’exister que pour la saison touristique voir à disparaître alors que la Cerdagne et ses territoires dépendent au quotidien de ce train. Cette situation va aussi se répéter de façon générale sur l’ensemble du réseau régional et national dans un projet global d’établissements dédiés et régionalisés pour les TER. L’Etat et la direction de la SNCF actant par cette réorganisation la mise en concurrence du transport voyageur et à terme sa privatisation. Pour le PCF cette réorganisation doit être combattue. Une mobilisation doit  s’organiser autour d’un véritable projet prenant en compte les besoins essentiels de mobilité des habitants et ceux d’un aménagement harmonieux des territoires respectueux de l’environnement et d’une économie durable.  Cela ne pourra pas s’accomplir sans la promotion d’un véritable service public ferroviaire au quotidien.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64