Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Nicole Gaspon. Le modèle social français à l’encan

A quelques jours de la journée d’action et de manifestations du 12 septembre il importe de mesurer à quoi doit faire face notre peuple. Le nom de réformes est inadapté pour qualifier la politique que tente de mettre en place le gouvernement Philippe-Macron. Cela va beaucoup plus loin que cela, ils l’avouent eux-mêmes : il veulent « changer l’état d’esprit du code du travail ». Il s’agit donc d’une remise en cause de fond, d’une nouvelle philosophie du droit social entendant réduire à la portion congrue la protection des salariés et donner tous les droits au patronat et aux actionnaires. « Le rôle de la norme sociale n’est pas de combattre les inégalités mais de créer d’abord les conditions de produire » dit-on dans l’entourage de la ministre du Travail. Même la droite, influencée depuis l’après-guerre par l’esprit du Conseil National de la Résistance, n’avait pas osé franchir le pas. Maintenant le gouvernement veut tout bazarder, et vite, en plus. Le rouleau compresseur est en marche. Pour le premier ministre, aujourd’hui, l’affaire du code du travail est réglée, il faut passer à autre chose. Dans le collimateur, le remboursement de l’assurance chômage, la réforme de la formation professionnelle... Bien évidemment toujours à la même sauce, ainsi pour la formation professionnelle, pas question de renforcer les moyens de l’enseignement professionnel, mais de miser sur l’apprentissage.

Sachant qu’il n’y a pas de majorité dans notre pays pour casser le code du travail, il faut maintenant que les Français prennent la mesure du changement de logiciel qui préside au gouvernement, du panorama général de ce qui est en train de se mettre en place. Cela les incitera, à coup sûr, à se mobiliser pour mettre en échec ce projet dévastateur.

Déjà, commençons bien le 12 septembre.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64