Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Catalogne. Pas de pause dans la crise

Le Président séparatiste envisage d’aller plaider devant le Sénat à Madrid.

L’espoir d’un règlement de la crise entre Madrid et Barcelone, engendrée par le référendum sur l’indépendance de la Catalogne, semble s’éloigner au fil des jours.

Tandis que le gouvernement de Mariano Rajoy envisage une prise de contrôle directe de la Catalogne, Carles Puigdemont, Président séparatiste de la région, est demeuré silencieux hier. Il étudiait toujours la possibilité de se rendre devant le Sénat à Madrid pour présenter directement ses arguments contre le déclenchement de l’article 155 de la Constitution qui permet cette prise de contrôle.

Le Vice-Président du Sénat Pedro Sanz a précisé qu’une éventuelle déclaration de M. Puigdemont devant le Sénat pourrait prendre la forme d’un débat avec un membre du gouvernement en séance plénière jeudi ou vendredi. Des tractations semblaient en cours sur ses modalités.

Si les séparatistes ne font pas marche arrière, les mesures demandées devraient être entérinées par le Sénat, puisque le Parti populaire (conservateur) de Mariano Rajoy y dispose d’une confortable majorité absolue. Leur entrée en vigueur est prévue samedi.

Carles Puigdemont a de son côté menacé de donner son feu vert à une proclamation unilatérale d’indépendance de la « République de Catalogne » au Parlement régional si ces mesures étaient appliquées. Deux des trois formations qui soutiennent son gouvernement ne semblaient pas disposées à reculer ce mardi.

Dans le même temps, la première banque catalane, Caixa-Bank, a admis hier par la voix de son directeur général qu’elle avait déplacé son siège social à Valence après des retraits de dépôts provoqués par la tension politique.

La Marseillaise, le 25 octobre 2017

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64