Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

La gauche à Perpignan. Françoise Fiter réagit à l’article de L’Indépendant

L’article de L’Indépendant du jour (13/11/2017) sur l’état de la gauche perpignaise m’inspire quelques remarques.

Tout d’abord la situation ne se résume pas à l’opinion de quelques personnes qui pour certains ne représentent qu’eux même. Sauf à ne vouloir privilégier que la dimension politicienne du sujet et à ne le cantonner qu’a quelques individus, Il aurait peut-être été intéressant de poser la question de l’état de la gauche à Perpignan aux forces politiques qui la représentent. Je veux dire à toutes les forces, car il y a des journalistes qui semblent frappés de cécité à l’égard de certains partis, le PCF par exemple… cela donc aurait permis de questionner les difficultés, les analyses, les projets, les perspectives de ces forces politiques à propos du devenir de Perpignan. Et puis il y a les habitants, les électrices et électeurs de gauche, le mouvement associatif,social et syndical.

Que pensent-ils de cette question de la gauche à Perpignan ? Je suis pour ma part convaincue que nous sommes très nombreux dans notre diversité à avoir envie de la reconstruire autour d’un projet progressiste pour la ville qui en a tant besoin. Et cette gauche là ce n’est pas la course aux positions telle que la décrit Jean Codognes qui parle en orfèvre… ni la démarche qui consisterait à vouloir instaurer une quelconque hégémonie sur les autres.

Lancer un grand débat public autours d’un vrai projet de gauche pour Perpignan avec l’objectif prioritaire d'améliorer la vie des plus vulnérables de ses habitants me paraît être le chemin, certes semé d’embûches, mais à suivre pour les forces progressistes perpignanaises. Et pour cela les communistes de la ville sont toujours là et bien là !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64