Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 

 
 

Archives Départementales
74, avenue Paul Alduy
Perpignan

Jeudi 30 novembre à 17h30

Les directions de la Fédération du PCF et de l’Amicale des Vétérans vous invitent à l’occasion du premier versement des archives :

  • de militants communistes (L. Colomer, Émile Dardenne, Antoine Falip, Jacques Gresa, Jacky Pugnet, François Marty, Francis Sentis, François Sidou, André Stil…) ;
  • d’organisations communistes parmi lesquelles : la Fédération et l’Amicale des Vétérans, les sections (Agly-Fenouillèdes, Céret, Rivesaltes…),  les cellules (Canet, Estagel…).

Seront déposés aux Archives départementales des Pyrénées-Orientales, un certains nombres de « papiers » provenant de diverses sections du PCF ou  donnés par des militants communistes. Le fonds le  plus important (environs deux mètres linéaires)  est celui d’André Stil. Afin de montrer tout son intérêt tant pour l’histoire politique que pour  l’histoire de la littérature, Georges Sentis, docteur en Histoire,   vient de publier  un recueil de textes intitulé « André Stil, Communiste et écrivain puis Ecrivain et communiste ? »

Quelques-uns de ces documents seront  exposés au siège des Archives Départementales.

A partir de 17h30, seront projetés divers courts métrages tournés par le PCF parmi lesquels un relatant un rassemblement de l’Union de la Jeunesse Républicaine de France à Perpignan en 1946 où l’on voit aux côtés de Léo Figuères et André Tourné, Marcel Cachin et André Marty.

A 18 h, Nicolas Garcia pour le PCF et Jacky Pugnet pour l’Amicale des Vétérans procèderont à ce premier versement d’archives.

A cette occasion, Georges Sentis, docteur en Histoire, mettra en valeur l’apport essentiel des documents privés, tant personnels qu’associatifs, à la connaissance du passé du mouvement ouvrier. Celui-ci, en particulier sa composante politique, s’est peu investi dans la conservation de ses archives. Aussi doit-on, aujourd’hui, recourir aux papiers de ses militants pour les reconstituer au moins partiellement.

Pour illustrer son propos, Georges Sentis s’appuiera sur le Fonds André Stil, déposé ce jour-là aux Archives départementales des Pyrénées-Orientales. Afin de montrer tout l’intérêt de ces deux mètres linéaires de documents se répartissant entre, pour moitié son activité politique et pour moitié son œuvre littéraire, il vient de publier un recueil de textes intitulé « André Stil, Communiste et écrivain puis Ecrivain et communiste ? ».

En introduction à la visite de l’exposition où sont présentés quelques-uns de ces documents, Georges Sentis évoquera un thème qui parcourt toute la vie d’André Stil : la défense de la Paix, en mettant l’accent sur deux périodes de cet engagement :

  • le début des années 50, où rédacteur en chef de l’Humanité, il dénonça la guerre d’Indochine, l’implantation de l’armée américaine en France dans le cadre de l’OTAN, le réarmement allemand… ;
  • les années 80 où face à la tension engendrée par la crise des euromissiles, il œuvra à mobiliser les écrivains européens pour le désarmement et la Paix.

 

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64