Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 

Association Fraliberthé Solidarité 66

 
 

Lors du Congrès de l’U.S.R. C.G.T. 66 en mai 2017 à Estagel, une délégation des salariés de SCOP-TI « Société Coopérative Ouvrière Provençale de Thés et Infusions » (anciens salariés Fralib-Unilever) de Gémenos (13) nous ont expliqué le déroulement de leur lutte pour le maintien de leur activité.
Cette histoire est singulière puisque sa création marque la fin d’une lutte sociale de 1.336 jours engagée par les anciens salariés de Fralib-Unilever contre la fermeture et le démantèlement de leur outil de production.
3 années et 241 jours, c’est long ; surtout quand il s’agit d’un bras de fer opposant une petite souris à un gros éléphant.
À quelques kilomètres de Marseille, ces salariés ont résisté pour conserver leur travail et préserver leur usine de Gémenos, vouée à la fermeture (délocalisation en Pologne). Ces hommes et ces femmes ont donné de la voix tout l’été, puis le suivant, et encore le suivant et après 1.336 jours d’une mobilisation exemplaire, ont fini par l’emporter.

Alors oui, 1336, c’est un nombre qui compte.

Et c’est aujourd’hui le nom très symbolique d’une marque de thés et infusions natures ou avec arômes naturels, alliant caractère et subtilité et produite à Gémenos par la soixantaine de cigales de la coopérative SCOP-TI.

1336 c’est nous, c’est vous, c’est faire le choix d’être un citoyen qui ose s’exprimer et veut faire bouger les lignes.

Mais tout n’est pas rose pour autant :

Afin de pouvoir diffuser ces produits de très grande qualité privilégiant les circuits courts, il y a la nécessité d’effectuer des ventes solidaires de leur production : produits 1336 (en sachet et en vrac) et produits SCOP-TI bio.

Pourquoi ?

Unilever qui a du renoncer à délocaliser ses chaînes de production en Pologne, n’a pas pour autant renoncé à éliminer la production de Gémenos.
Cette multinationale a pour elle de posséder un outil commercial que SCOP-TI n’a pas la possibilité, à ce jour, de mettre en place.

C’est pourquoi, quelques camarades retraité(e)s et autres se sont réunis pour créer l’association « FRALIBERTHÉ SOLIDARITÉ 66 » afin de promouvoir l’activité de SCOP-TI, de permettre la diffusion de la gamme complète de leurs produits à travers des manifestations syndicales ou autres mais aussi en organisant des ventes régulière en lieu fixe :

Nous pensons que la pérennité de SCOP-TI ne pourra se faire, dans un premier temps, que par ces ventes solidaires de thés et infusions ; ces ventes leur permettant de dégager des marges commerciales plus importantes que le conditionnement des produits pour certains groupes de la grande distribution.

L’idéal serait que dans chaque département, des associations se créent afin de permettre le développement de SCOP-TI et aussi, prouver à l’opinion publique qu’une entreprise peut vivre et se développer avec un autre mode de direction : un changement de système social et politique.

Il s’agit pour nous tous, cégétistes, progressistes de se mobiliser, de diffuser et de faire connaître auprès de notre entourage les produits de SCOP-TI et 1336.

Nous portons aussi à votre connaissance le fait que vous pouvez devenir adhérent de l’Association « Fraliberthé Gémenos » en souscrivant une cotisation annuelle de 13,36€ (année 2017/2018) ; vous marquerez ainsi votre engagement dans le prolongement de la lutte des anciens de Fralib et dans le soutien social économique et politique prôné par SCOP-TI. Toute personne, physique ou morale est la bienvenue.
Des bulletins d’adhésion sont tenus à votre disposition par notre association (qui se charge de faire le relais avec Gémenos).

Autre information importante :

L’activité économique de la coopérative progresse, la production devrait devenir excédentaire au deuxième semestre 2018 mais elle manque de moyens financiers pour se développer et se projeter sereinement dans le temps (trésorerie et fond de roulement).

Aussi :

« SCOP-TI lance une campagne de socio-financement et appelle à la mobilisation de tous pour passer un cap difficile ».

Ils ont besoin de ressources financières pour gagner de nouveaux contrats ; ceux-ci permettrons de pérenniser la coopérative mais demande une trésorerie et un fond de roulement importants.

Nous appelons toutes les personnes qui souhaitent s’engager à leurs côtés à y participer !

Nous transmettrons vos dons.

D’avance merci pour votre action militante et sociale.

Association FRALIBERTHÉ SOLIDARITÉ 66
16, route de Conat
66500 - RIA-SIRACH
fraliberthesolidarite66@gmail.com

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64