Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Viticulture. Se rapprocher pour consolider la filière viticole à l’international

Une convention entre Sud de France Développement et les quatre interprofessions viticoles de la région était signée vendredi. Elle a vocation à renforcer l’union entre les diférents partenaires de façon à mutualiser les eforts en matière de promotion, notamment à l’export.

« Cette convention va faire progresser l’ensemble des actions de promotion de la filière viticole, pour que chaque euro dépensé soit encore plus efficace pour le développement de vos appellations », promet Carole Delga. Vendredi, la présidente d’Occitanie/Midi-Pyrénées et présidente de Sud de France Développement (marque de la Région qui accompagne les entreprises vers l’export) a signé, à Montpellier, une première convention avec les représentants des quatre interprofessions viticoles : le Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc, le Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon, l’interprofession des vins Pays d’Oc et l’interprofession des vins du Sud-Ouest.

« C’est une convention gagnante pour les viticulteurs et pour l’Occitanie : nous devons consolider les forces viticoles de notre région, car il ne faut pas sous-estimer la concurrence à l’international », estime Carole Delga. « En étant unis nous serons plus forts : ce partenariat permettra de partager les grands objectifs et de travailler dans la complémentarité », poursuit la présidente de Sud de France Développement. Qui rappelle combien l’Occitanie, première région viticole mondiale en vins d’appellation, est un territoire vaste et diversifié : « Nos vins présentent une palette extraordinaire, de la partie orientale à la partie gasconne. Cette diversité et cette qualité doivent être protégées et accompagnées », considère la présidente de la Région. 273.000 hectares de vignes, répartis sur trois bassins viticoles (Sud-Ouest, Languedoc-Roussillon et Rhône), produisent environ 15 millions d’hectolitres par an. Actuellement, un tiers de la production viticole régionale est exporté, faisant de la région la première exportatrice de vin français. Une dynamique « à la conquête du grand export » que la convention signée vendredi entend renforcer.

« Nous devons mettre nos forces en commun pour être efficaces. On ne peut pas clamer haut et fort qu’on est la première région viticole de France sans que ce signe réel, celui de l’unité, soit effectif », estime Jacques Gravegeal au nom de l’interprofession des vins de Pays d’Oc. « Nous avons des vins d’une extrême qualité. Cette convention nous dotera de moyens supplémentaires pour le faire savoir. Nous l’attendions. Nous avons placé l’export comme un des axes prioritaires de développement commercial », salue pour sa part Philippe Bourrier, président de l’interprofession des vins du Roussillon. « On a trop souvent cru qu’il y avait des oppositions fortes entre le Languedoc, le Roussillon et le Sud- Ouest. C’est faux. On a des climats différents, des terroirs différents, il y a donc plusieurs viticultures. Mais c’est ce qui fait la richesse française à l’export : il faut savoir la porter collectivement », estime enfin Michel Defrances, président de l’interprofession des vins du Sud-Ouest.

La Marseillaise, le 16 décembre 2017

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64