Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 

 
 

Salle des Libertés
3, rue Bartisol
Perpignan

Vendredi 26 Janvier à 19h

L’emploi est au cœur de la préoccupation de la majorité d'entre nous. Toutes les décisions prises jusqu'à présent ont abouti à plus de précarisation, plus d'appauvrissement, plus de gâchis d'argent public. Dans ces conditions, il n'est pas étonnant que les ordonnances Macron qui poursuivent les mêmes politiques aient rencontré peu d'opposition.

Des idées émergent pour sortir de l'impasse: revenus universels, sécurisation des parcours professionnels…

Le PCF a l'ambition d'apporter des idées, proposer des innovations en cette matière, les mettre en débat dans le pays et notamment à l’occasion de sa campagne nationale pour le Progrès Social. Il a élaboré en ce sens une proposition de loi ouvrant un chemin vers « zéro chômeurs », permettant plus d'innovations technologiques, plus de formations qualifiantes tout en finançant ces mesures : nous l'avons appelée « Sécurité Emploi, Formation ».

La fédération des Pyrénées Orientales du PCF organise un débat autour de ce projet et le soumet au débat.

Ce projet et sa proposition de loi sera présentée par Frédéric Boccara, dirigeant du PCF, membre des économistes atterrés et du Conseil Economique Social et Environnemental (où il a présenté et fait adopter un texte sur les TPE/PME).

Aider les PME/TPE

Le Conseil Economique social et environnemental (CESE) a adopté le texte : Les PME/TPE et le financement de leur développement pour l'emploi et l'efficacité, présenté par l’économiste marxiste Frédéric Boccara. Ce texte, écrit Le Monde, formule une série de recommandations concrètes pour « réconcilier statistiques bancaires et ressenti » d’un certain nombre de petites entreprises qui n’accèdent pas au crédit. Ont voté pour : Agriculteurs, Artisans, Associations, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, Coopération, Mutualité, Outre-mer, Personnalités qualifiées, Professions libérales (90% de TPE), UNAF, UNSA, Organisations étudiantes et mouvements de jeunesse. Contre : groupe dit des « Entreprises » (Medef), Abstention : CFDT.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64