Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 

 
 

Devant la Préfecture
24, quai Nicolas Sadi-Carnot
Perpignan

Mercredi 14 février de 12h à 14h

Les sans-papiers s'adressent au préfet :

« Monsieur le Préfet,
Nous vous supplions de nous traiter humainement. Vous connaissez nos dossiers et vous savez que si nous étions obligés de retourner dans nos pays, nous risquerions les plus terribles représailles de la part des autorités ou de mafias ou encore de clans familiaux qui en veulent à notre vie.
Alors, pourquoi vous assignez à résidence certains d'entre nous, qui plus est dans un hôtel où les conditions de vie sont épouvantables ?
Alors, pourquoi vous obligez certaines familles à se rendre à la Paf, accompagnées de leurs enfants, pour se faire contrôler ?
Il est vrai que plusieurs familles déboutées du droit d'asile ont la chance d'être logées par l'Acal, association que vous subventionnez sur le budget que vous accorde l'État. Mais pourquoi ne pas nous accorder au moins des autorisations provisoires de séjour avec droit au travail ? Nous pourrions travailler et ainsi payer la location de ces logements. Vous feriez des économies et cet argent serait mieux employé pour d'autres urgences.
Vous le savez, nous voudrions que toutes les familles soient régularisées, mais nous comprenons que cela ne puisse se faire immédiatement. Mais plusieurs d'entre elles répondent à toutes les conditions de la circulaire de 2012, et en plus plusieurs adultes ont des promesses d'embauche solides et vérifiables. Alors pourquoi ne pas les régulariser tout de suite ? Ils pourraient travailler, subvenir aux besoins des leurs et ces familles pourraient enfin vivre dignement.
Pourquoi cet acharnement ? Nous ne comprenons pas.
Nous sommes ici avec notre comité de soutien. Peut-être viendrez-vous répondre. »
 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64