Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Torreilles. « Gardons nos classes »

Mobilisés depuis la semaine dernière, parents d’élèves et élus ne décolèrent pas.

Comme chez les autres parents d’élèves et élus des communes concernées par la fermeture d’une classe sans baisse d’effectif, c’est la colère et l’incompréhension qui règnent. « Ce qu’on ne comprend pas, c’est qu’on nous retire des enseignants pour les mettre en zones prioritaires. Nous ne sommes pas contre le fait d’aider ces élèves mais pas au détriment de nos enfants », s’insurge Nicolas Henric, l’un des responsables des parents d’élèves. « Nos enfants sont déjà crevés en fin de semaine, comment vont-ils être s’ils sont vingt-huit par classe ? »

Un nouveau comité technique

Mardi, le Maire Marc Médina et les membres du Conseil municipal se sont joints aux parents d’élèves et à leurs représentants afin de manifester leur mécontentement de manière unanime et solidaire, devant l’école maternelle Charles-Perrault. Demain, se tiendra un nouveau comité technique, durant lequel le projet de carte scolaire devrait être présenté. À la suite du projet proposé lors du premier comité, mercredi dernier, le Maire Marc Médina avait déjà communiqué son désir de se battre jusqu’au bout contre cette fermeture non justifiée par les effectifs estimés pour la rentrée 2018 et alors même que les services de l’Éducation nationale ont imposé récemment à la municipalité d’investir pour la création d’une classe dans cette même école. Lors de leur dernier Conseil municipal, ce lundi, les élus ont voté à l’unanimité, majorité et opposition unies, une motion adressée au ministère et à l’inspection académique par laquelle la municipalité réaffirme sa ferme opposition à cette décision.

Cette motion fait suite à deux courriers adressés à Michel Rouquette, directeur des services départementaux de l’Éducation nationale, un rédigé par le Maire Marc Médina l’autre par les représentants des parents d’élèves. Ces derniers ont également rédigé une pétition. « Gardons nos classes qui permettent l’accueil des élèves dans de bonnes conditions de scolarisation favorisant l’égalité des chances pour tous ! Nous risquons d’être confrontés à des classes surchargées avec de nombreux profils d’élèves en difficulté », alertent-ils.

L’Indépendant, le 15 février 2018

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64