Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Mont-Louis. Fermeture de classe, le collectif ne renonce pas

Les parents d’élèves en appellent au Président Macron.

Le collectif des parents d’élèves du Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) du Cambre d’Aze se battra jusqu’au bout pour préserver sa classe menacée de fermeture par la prochaine carte scolaire. « Nous luttons contre la fermeture d’une de nos classes pour la rentrée scolaire 2018-2019, et, in fine, d’une école, alors que les effectifs sont réglementaires ». Dans un regroupement scolaire en zone de montagne, déjà fragilisée par une économie difficile, la fermeture d’une école impacterait l’attrait du territoire. Aussi, le collectif milite-t-il pour le respect de la spécificité des écoles de montagne, ne comprenant pas ce projet qui « entraînerait une dégradation des conditions d’accueil des élèves et de la qualité de l’enseignement dans des locaux de surcroît non adaptés à ces effectifs ». La fermeture occasionnerait des classes à triple niveau. Avec des effectifs en maternelle difficilement tenables dans les locaux actuels (27 TPS-PS). Le collectif s’est d’ailleurs adressé au Président de la République Emmanuel Macron, lui rappelant sa conférence nationale des territoires du 17 juillet 2017, où il affirmait : « Ce qui est sûr, c’est que les territoires, en particulier les plus ruraux, ne peuvent plus être la variable d’ajustement d’économie. C’est pourquoi d’ici là en particulier, il n’y aura plus de fermeture de classe dans les écoles primaires ».

Fermeture en haut ouverture en bas

Les syndicats d’enseignants sont unanimes pour dénoncer le très grand nombre d’ouvertures (une quarantaine) prévues à la rentrée 2018 dans les  écoles de Perpignan. Or « beaucoup ne sont pas justifiées et n’étaient pas réclamées des enseignants ». Il est donc facile de garder les postes des classes de montagne. Les parents d’élèves sont particulièrement mobilisés avec la mise en circulation d’une pétition, entretien avec l’inspecteur de l’Éducation nationale lundi dernier, et une demande de rendez-vous avec l’inspecteur d’académie a été faite, sans réponse à ce jour. L’école est occupée administrativement, puisque « À ce stade, aucun élément ne permet donc de préconiser cette fermeture de classe à l’école de Mont-Louis ». En pleine actualité olympique, le collectif peut s’appuyer sur les titres de l’enfant du pays, Martin Fourcade qui a justement fréquenté la classe de Mont-Louis, menacée de fermeture.

Frédérique Berlic (L’Indépendant, le 16 février 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64