Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Collectif des parents d'élèves RPI du Cambre d'Aze écrit au Président de la République

Collectif des parents d'élèves
RPI du Cambre d'Aze.
Rue des écoles laïques
66210 MONT-LOUIS

à

Mr le Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue Faubourg St Honoré
75008 PARIS

Mont-Louis le 13 février 2018,

Monsieur le Président de la République,

Nous sommes un collectif de parents qui  luttons contre la fermeture d'une de nos classe pour la rentrée scolaire 2018-2019, et, in fine, d'une école.

En effet, nous avons appris le projet de fermeture, alors que les effectifs sont réglementaires. Notre école fait partie d'un regroupement pédagogique intercommunal avec trois autres communes. Chaque école du RPI fonctionne avec deux classes sauf une école qui n'en a qu'une. Actuellement, l'équipe pédagogique a réparti les trois cycles du primaire de manière claire entre ces quatre écoles. Le fonctionnement de notre RPI est donc clair dans la tête de nos enfants et dans celles des parents. Rien ne justifie une fermeture de classe, et encore moins d'école. La fermeture d'une classe entraînerait une nouvelle classe isolée sur notre RPI.

Nous sommes dans un regroupement scolaire en zone de montagne, déjà fragilisée par une économie difficile, la fermeture d'une école impacterai l'attrait de notre territoire. Nous militons pour le respect de la spécificité des écoles de montagnes. La perte d'une classe, et d'une école ne confirme que la perte de services publics de proximité, les inégalités d'accès à l'éducation en France, et la baisse de l'attractivité de  notre secteur.

Nos écoles qui à ce jour souffrent d'une probable perte de classe, sont aussi celles qui ont permis la scolarisation de grands champions, qui à l'heure des JO d'hiver porte le drapeau. Ce sont ces mêmes écoles de la République qui ont donné  la possibilité à Martin et Simon Fourcade, mais aussi Camille Lacourt de s'instruire dans un milieu rural,  pour pouvoir aujourd'hui porter les couleurs de la France au niveau international.

Les parents d'élèves ne comprennent donc pas ce projet qui entraînerait une dégradation des conditions d'accueil des élèves et de la qualité de l'enseignement dans des locaux de surcroît non adaptés à ces effectifs. La fermeture occasionnerait des classes à triple niveaux. Avec des effectifs en maternelle difficilement tenables dans les locaux actuels (27 TPS-PS).

D'autre part dans un lieu où l'on prépare l'avenir de façon concrète, le projet d'école en cours serait compromis.

Lors de  votre Conférence Nationale des Territoires du 17 juillet 2017,  vous avez affirmé : « Ce qui est sûr c'est que les territoires en particulier les plus ruraux, ne peuvent plus être la variable d'ajustement d’économie. C'est pourquoi d'ici là en particulier, il n'y aura plus de fermeture de classe dans les écoles primaires. »

Nous sommes en ZRR (Zone de Revitalisation Rurale),  et constatons que les mesures qui veulent être prises par l'Académie, ne sont pas en accord avec vos propos.

Les syndicats d'enseignants sont unanimes pour dénoncer le très grand nombre d'ouvertures (une quarantaine!) prévues à la rentrée 2018 dans les écoles de Perpignan. Or beaucoup ne sont pas justifiées et n'étaient pas réclamées des enseignants, il est donc facile de garder les postes de nos classes de montagne.

Les parents d'élèves sont très mobilisés : Une pétition pour le maintien de nos classes est en cours. Nous avons également eu un entretien avec l'Inspecteur de l’Éducation Nationale lundi matin, mais les parents ne se sont pas sentis compris. Suite à cela, une demande de rendez vous avec l'Inspecteur d’Académie a été faite, sans réponse à ce jour. Nous poursuivons donc l'occupation de l'école et nous avons participé à plusieurs manifestations sur notre secteur. En dernier recours, associé à votre courrier, nous avons envoyé une copie au Rectorat d'Académie de Montpellier, ainsi qu'aux deux sénateurs de notre circonscription.

A ce stade, aucun élément ne permet donc de préconiser cette fermeture de classe à l’école de Mont-Louis !

Nous attendons votre soutien Monsieur le Président.

Ayant confiance en votre bienveillance, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de toute notre gratitude et de notre très haute considération.

Collectif de Parents du RPI du Cambre d'Aze

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64