Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

La Révolution en 2017. Dépasser le capitalisme.

Révolution d’octobre. Cent ans après, comment penser et construire la révolution aujourd’hui ?

Historiquement, la révolution dans le domaine politique et social est perçue comme une rupture souvent qualifiée de violente compte-tenu d’événements qui la marquent et sont identifiés comme tels. Aujourd’hui cette idée de rupture violente effraie les citoyens qui aspirent à une vie meilleure et considèrent à juste titre que la paix en est une garantie. Comment changer  la société en tenant compte de telles aspirations ? Des travaux longuement mûris ont amené le parti communiste à se donner pour objet, dans sa volonté d’agir en vue de l’émancipation humaine et de la substitution au capitalisme d’une société communiste, d’élaborer et d’engager le processus de dépassement du capitalisme.

Pourquoi, comment dépasser le capitalisme ?

Le capitalisme de notre temps est en proie à une crise systémique qui l’affecte de manière durable : les crises se succèdent et mettent le monde à mal. Pour autant le capitalisme ne s’effondrera pas de lui-même. Plus encore, cette crise engendre une véritable crise de civilisation,  celle de la civilisation occidentale mondialisée. Elle touche tous les aspects de la vie humaine et pose la question de sa transformation complète pour aller vers une civilisation de toute l’humanité. C’est pour réaliser cette transformation, transformation de l’économie et donc instauration d’une nouvelle société dans toutes ses dimensions, qu’il s’agit d’engager le processus de dépassement du capitalisme et de le mener à son terme. Ce qui implique non pas de réaliser un coup d’état ou une prise de pouvoir par le biais d’accords au sommet, mais d’élaborer une stratégie de conquête du pouvoir par les forces populaires pour - seule véritable révolution -construire une société sans classe.

Le pouvoir au peuple pour changer la société !

Il est aujourd’hui essentiel d’unir toutes les forces non capitalistes pour une autre société où tous et toutes prendront leurs affaires en main - « C’est cela une société communiste » (Lucien Sève). Toute victoire politique passe donc nécessairement par le travail d’idées, par une formation individuelle et collective étroitement liée aux développements tous azimuts de l’initiative politique. Le programme élaboré par le parti communiste pour son 37e congrès met en avant un certain nombre d’objectifs immédiats. Un socle indispensable, que le peuple prenne le pouvoir.   Pouvoir sur la finance en s’attaquant au comportement des banques. Pouvoir des salariés dans la gestion des entreprises, et  mise en place d’une sécurité d’emploi et de formation avec une rémunération assurée sans interruption. Action de toutes les forces populaires pour la paix.  Garantie pour tous de  faire entendre leur voix et de participer à l’élaboration de leur destin à tous les niveaux de la vie sociale et politique. Voilà quels en sont les traits les plus nécessaires.

Yvette Lucas, Richard Sanchez - Amicale 66 des Vétérans du PCF

En savoir plus : a) Cause commune n°1. Classe dominante. Qui est-elle ? Comment la renverser ? Publications du PCF. b) Economie et Politique RévolutionS n° 756/757, juillet-août 2017.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64