Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Mont-Louis. Fermeture d’une classe, les parents restent mobilisés

Le collectif des parents doit rencontrer le directeur académique.

La carte scolaire pour la rentrée prochaine a été dévoilée le 16 février dernier dans un contexte tendu en Cerdagne Capcir où de nombreuses mobilisations se sont élevées contre l’éventuelle suppression de quatre postes. Si les écoles des Angles, Latour-de-Carol et Bourg-Madame gardent leurs postes un temps menacés, en revanche, exit celui de Mont- Louis. Aussi, le collectif des parents d’élèves du Regroupement pédagogique inter-communal (RPI) Cambre d’Aze avait-il mené un blocage administratif de l’école de Mont-Louis pour protester contre cette décision. La période des vacances scolaires n’a en rien entamé sa pugnacité : le collectif a écrit au Président de la République en s’appuyant sur sa déclaration du 17 juillet 2017 lors de la conférence nationale des territoires : « Les territoires, en particulier les plus ruraux, ne peuvent plus être la variable d’ajustement d’économie. Il n’y aura plus de fermeture de classe dans les écoles primaires ». La réponse retournée par le chef de cabinet du Président Macron est arrivée il y a quelques jours. « François-Xavier Lauch nous a répondu que le Ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, allait procéder à l’examen de notre intervention » explique une maman du collectif.

« Chiffres faux »

Les deux Sénateurs des P.-O., François Calvet et Jean Sol, eux aussi sollicités, ont estimé que cette fermeture était « en contradiction complète avec les propos du Président Macron lors de la première conférence des territoires ».

Les parents du collectif n’acceptent pas les propos qu’a tenus le directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen) : « La classe de Mont-Louis ferme parce qu’il y a deux institutrices pour 20 élèves ». Pour  le Syndicat national des lycées et collège (Snalc), « ce mensonge est délibéré et de plus, nous avons déjà rectifié ces chiffres deux fois en commission auprès du Dasen qui n’a rien voulu entendre. On ne ferme pas une classe sur des chiffres faux ! ». L’école de Mont-Louis compte bien deux classes avec 12 élèves en CM1 et 20 élèves en CM2. « Mais les 12 élèves de CM1 sont systématiquement exclus des comptabilisations ! ».

Depuis lundi, le collectif a repris le blocage administratif de l’école. Après avoir sol- licité plusieurs un rendez-vous avec le Dasen, ce dernier a proposé hier des dates pour une rencontre à Perpignan, laissant au collectif la possibilité de montrer que cette fermeture est injustifiée.

Frédérique Berlic (L’indépendant, le 7 mars 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64