Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Prades. « Utiliser le Soudaqui, c’est devenir un consomm’acteur »

Le Soudaqui, la monnaie locale lancée fin janvier, connaît un bon démarrage.

Alain Vivès, l’un des animateurs de ce projet du Soudaqui, mis en place dans la commune et le secteur, fait le point sur cette monnaie locale.

L’Indépendant. Quel bilan tirez-vous du lancement de la monnaie locale ?

Alain Vivès. Ce n’est qu’au bout d’une année que nous pourrons établir un bilan analytique. Mais déjà, moins d’un mois et demi après son lancement, le Soudaqui a convaincu 104 utilisateurs qui ont échangé l’équivalent d’un peu plus de 2.000 € qui circulent chez les 40 prestataires-commerçants inscrits(*), dont une douzaine sont à Prades, les autres en Conflent et même jusqu’à Perpignan.

L’Indépendant. Est-ce un nombre suffisant ?

Alain Vivès. Tous, utilisateurs et prestataires, sont dans une phase d’observation justifiée. Nous avons conscience que ce nombre de fournisseurs est insuffisant dans la ville pour convaincre les utilisateurs du Soudaqui. Nous attendons l’inscription prochaine d’une dizaine de nouveaux prestataires qui ont besoin de mettre à jour leur logiciel de caisse pour pouvoir accepter la monnaie locale.

L’Indépendant. Qui sont ces prestataires ?

Alain Vivès. Tous sont des commerces de proximité. Le but est de faire circuler notre monnaie localement, en privilégiant les circuits courts et de qualité, en valorisant les richesses naturelles et culturelles de nos terroirs et en apportant des réponses de proximité à nos besoins.

L’Indépendant. Comment peut-on se fournir en Soudaqui ?

Alain Vivès. À Prades, deux commerçants tiennent le rôle de banquier : il suffit d’aller chez Optique Ferrer, place de Catalogne et chez M. Gomez Goûts et arômes, rue Jean-Jaurès, pour échanger vos euros par pochettes de 20 Soudaquis, après avoir pris l’adhésion à l’association pour 5 €. C’est simple un Soudaqui vaut 1 € chez les commerçants partenaires.

L’Indépendant. Quelle aide pourriez-vous souhaiter des institutions ?

Alain Vivès. Nombreux parmi nos adhérents fréquentent le cinéma : si la monnaie locale était acceptée à la caisse du Lido, ce serait un geste symbolique fort de la municipalité !

L’Indépendant. Comment pouvez-vous convertir des personnes au Soudaqui ?

Alain Vivès. Utiliser le Soudaqui répond à un état d’esprit qui s’inscrit dans le même sens que le Système d’échange local (SEL), le Repair-café (réparation du matériel plutôt qu’achat de neuf systématiquement) ou le recyclage du matériel informatique avec l’Association de recyclage catalan (ARC). C’est aussi le choix d’être locavore, de refuser le gaspillage et devenir un consommateur responsable, un consomm’acteur.

Émile Claverie (L’Indépendant, le 10 mars 2018)

(*) Liste des fournisseurs-commerçants sur le site www.soudaqui.fr, au 06 76 02 18 41 ou courriel contact@soudaqui.cat.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64