Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Département-gouvernement. Acte II du bras de fer

La majorité PS-PC du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales devrait adopter aujourd’hui son budget 2018. Un budget qui ne devrait pas selon nos informations être touché par une cure d’austérité ou par des hausses d’impôts. En effet, le gouvernement, via le projet de loi de finances, souhaite et incite les collectivités territoriales à limiter les hausses des budgets de fonctionnement ainsi que le recours à l’emprunt. Mais il semble que les élus du département n’ont pour le moment que faire de ces nouvelles dispositions qui doivent être contractualisées avant l’été. Ainsi, le budget primitif 2018 pourrait prévoir une hausse dépassant les 2%, loin du 1,2% prôné par Bercy. Un acte de désobéissance volontaire face aux injonctions du gouvernement largement soutenu par les élus socialistes ainsi que les communistes. La Présidente Hermeline Malherbe explicitera cette position ce matin lors d’une séance publique. « Nous allons donner les moyens au Département d’assurer ses missions autour d’une ligne claire explicitée lors du débat d’orientations budgétaires du 12 février dernier », assure-t- on du côté de l’entourage de la présidente. Une posture qui ne devrait cependant pas durer éternellement étant donné les risques de rétorsion financière que pourrait décider l’État. Reste à savoir quels secteurs pourraient être impliqués par des baisses ? Ce ne devrait être ni le social et ni l’investissement, mais probablement des domaines (culture, sport) qui ne sont pas de la compétence du Conseil départemental et qui pourraient donc pâtir des politiques de maîtrise des dépenses publiques souhaitées par la majorité présidentielle.

Julien Marion (L’Indépendant, le 26 mars 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64