Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Le Département consolide ses politiques de solidarité

L’institution va renforcer de plus d’un million son soutien aux EHPAD.

Malgré un contexte budgétaire guère favorable qui a donné lieu hier à de nombreuses passes d’arme politiques entre la majorité de gauche et l’opposition, le Conseil départemental a décidé d’augmenter de plus d’un million son soutien aux maisons de retraite du département (EHPAD). Quelques jours après une mobilisation nationale très suivie demandant au gouvernement de renforcer les moyens humains et financiers dans ces établissements médico-sociaux, le Conseil départemental entendait poursuivre ainsi son opposition à la majorité présidentielle d’Emmanuel Macron. Il faut dire que rien ne va plus entre la majorité PS-PC et leur ancien camarade Ministre de l’Économie de François Hollande et aujourd’hui Président de la République. Surtout depuis que ce dernier a souhaité dans la loi de finance 2018-2021 réduire les capacités des collectivités territoriales à augmenter leurs budgets ou recourir à  l’emprunt. « Face à cela, nous n’entendons pas rester inactifs, et nous contenter du rôle passif de service déconcentré auquel l’État voudrait nous réduire. Au contraire, nous considérons qu’il est, plus que jamais, de notre devoir d’assumer pleinement la mission pour laquelle nous avons été élus, à savoir garantir la cohésion et bâtir l’avenir de notre territoire » a lancé hier Hermeline Malherbe avant le vote d’un budget primitif 2018 de 633,7 millions d’euros.

400 millions pour les solidarités

Premier poste de dépense : les solidarités qui représen- tent encore cette année plus des trois cinquièmes des frais. Principalement sur le principe du guichet puisque le conseil départemental verse les allocations comme le RSA (126,5 M€), l’APA (50,9 M€) ou encore l’aide aux personnes handicapées (81,4 M€). Il demeure que le Département a décidé « de sanctuariser le cœur de notre action sociale et faire en sorte que le carcan de Bercy ne confisque pas, au profit de l’État central, les moyens que nous avions réservés à notre département ». Ainsi, le budget consacré aux EHPAD passe de 20 à 21,2 M€ avec la création de 27 nouveaux lits à Perpignan portant le nombre de créations à un millier depuis dix ans. « On augmente aussi la prise en charge en établissement des familles bénéficiant de l’aide sociale » détaille Robert Garrabé, Vice-Président en charge des finances.

Julien Marion (L’Indépendant, le 27 mars 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64