Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Face à Macron les communistes sont de toutes les mobilisations

Les mobilisations et les colères sociales s'étendent dans le pays contre les politiques autoritaires et arrogantes d'austérité et d'injustice du gouvernement Macron. Les communistes de France et des PO sont de toutes ces mobilisations, en témoignent les votes de nos députés et sénateurs contre les lois et les budgets rejetés par tant de monde. La journée d'action du 19 avril a marqué une nouvelle étape de l'extension de ces luttes. Des centaines de milliers de femmes et d'hommes participent désormais aux multiples actions pour leurs revendications, pour l'avenir des services publics, pour améliorer leurs conditions de vie et de travail, pour défendre leurs emplois, leur pouvoir d'achat, le droit aux études, pour stopper les logiques libérales et conquérir de nouveaux droits.

En leur sein, un climat nouveau est en train de grandir, les débats s’aiguisent partout sur les convergences, les solutions plus justes pour le plus grand nombre et les idées alternatives aux logiques de la finance capitaliste. Le mouvement peut et doit encore grandir si l’on veut faire reculer le pouvoir Macron. Acculé, celui-ci utilise la force : procédé connu pour tenter de casser les mouvements en cours, nous le condamnons. Il est impératif d'intensifier les actions, de populariser arguments et solutions nouvelles, d'unifier ces luttes.

La bataille d'idées fait rage. Nous invitons les communistes, aux côtés des syndicalistes, à riposter pied à pied en portant des propositions alternatives pour financer les services publics, l'emploi, le pouvoir d'achat, les universités et l'éducation, et pour en finir avec les privilèges accordés à la finance, aux actionnaires, aux grandes fortunes. Dans ce contexte personne ne peut et ne doit tirer la couverture à soi, tenter de récupérer tel ou tel mouvement, il faut construire du commun dans la réponse mais aussi dans l’issue. Voilà pourquoi le PCF soutien et appelle à participer à toutes les actions en cours ou à venir (tant celles des cheminots que celles des 1er, 3, 5 et 22 mai, du 9, 14 et 23 juin…). Surtout si elles contestent la politique gouvernementale et/ou le libéralisme ; sont porteuses de solutions alternatives réellement progressistes ; vont dans le sens du commun et non de la mise en valeur de tel ou tel dirigeant ou de tel ou tel mouvement ou parti. Plus que jamais il faut de l’unité politique, syndicale, citoyenne de celles et ceux qui veulent un monde plus juste et plus respectueux de la planète, de la liberté et de la paix.  Au-delà des manifestations, des expressions sur les réseaux sociaux, nous appelons à multiplier les réunions publiques et points de rencontre pour mettre en débat les propositions alternatives à la politique de Macron.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64