Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Bâtir l’alternative

Le sondage Odoxa paru jeudi est pourtant sans appel : pas moins de six Français sur dix sont mécontents de l’action du gouvernement, dont les principaux ministres restent très peu connus, un an après leur entrée en fonction. Plus précisément encore, seules 40% des personnes interrogées se disent « satisfaites » du gouvernement, contre 59% d’un avis contraire, soit quasiment le même niveau que lors d’une précédente enquête en novembre 2017.

Un mécontentement qui ne se traduit pas à la même hauteur dans le mouvement de contestation sociale. Ce décalage fait d’ailleurs la force d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. Un président de la République qui a adopté une stratégie guerrière : taper vite et fort. Gagner la bataille de l’opinion publique à grands coups médiatiques. Lors de son élection, face à la candidate du Front national, nombre de progressistes avaient pourtant prévenu que leur suffrage, donné avant tout à la démocratie, ne constituait en aucun cas un blanc seing. Et de promettre un troisième tour social.

« Construire collectivement dans une société laminée par des années de politique libérale »

Mais alors que l’on sent un véritablement frémissement, que les mobilisations se multiplient, que les appels s’élargissent à l’interprofessionnel, que les intersyndicales tiennent bon chez les cheminots comme les fonctionnaires, les efforts déployés pour bâtir une réelle convergence des luttes n’ont pas encore porté leurs fruits. Une question de contexte. Où construire collectivement dans une société laminée par des années de politique libérale reste difficile. Politiquement, les forces de gauche sont fragmentées. Si elles jouent la plupart du temps leur rôle de relais du mouvement social dans les hémicycles, le rassemblement n’est pas encore à l’ordre du jour. Il n’en demeure pas moins que le modèle de société imposé par Macron est massivement rejeté. Rejet qu’il faut désormais transformer en réelle alternative.

Mireille Roubaud (La Marseillaise, le 28 avril 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64