Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Jacques Pumaréda. Assez !

C’est un peuple qu’on assassine, des balles contre des pierres, des balles qui tuent soixante fois des hommes, des femmes, des enfants enfermés dans cette prison à ciel ouvert qu’on appelle la bande de Gaza. Assez ! Un lundi sanglant, plus de soixante morts, deux mille quatre cent blessés, voilà comment Donald Trump écrit l’histoire. Assez ! Le droit international est bafoué depuis des décennies et des décennies. Assez !

Comme on se sent seul parfois, désemparé et désarmé. Comment trouver la force de ce changement de logiciel qui nous ferait désirer la rencontre de l’autre plutôt que sa mort imbécile, la fraicheur de l’espoir plutôt que le désespoir de la lucidité. Si l’homme seul ne peut subvertir la violence du monde, des forces sont disponibles dans une contagion des soulèvements pour renverser, ici et là-bas, ce capitalisme prédateur, source de souffrances et d’injustices.

Si en 68, la répétition générale n’a pas été suivie d’une première, un soulèvement marqué par l’une des plus grandes grèves ouvrières de l’histoire a fait trembler le « vieux monde ». Celui que M. Macron défend et dont il sait pertinemment que son économie de marché ruine des millions de vies chaque jour. Les cheminots, les étudiants, les salariés, les retraités sont l’avant garde de cette protestation qui doit s’amplifier pour submerger les forces politiques et financières de ces minorités richissimes qui décident de l’avenir du monde. La France de M. Macron est devenue la championne du monde en matière de distribution de dividendes aux actionnaires, dénonce un rapport de l’Oxfam. Les groupes du CAC 40 ont ainsi redistribué les deux tiers (deux fois plus qu’en 2000) de leurs bénéfices aux actionnaires, 27% au réinvestissement et 5% aux salariés. La spirale des inégalités se déploie à la vitesse grand V, là aussi M. Macron, ASSEZ !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64