Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Occitanie/Catalogne : la mobilité transfrontalière sur la bonne voie

Pour faciliter les déplacements du quotidien et ainsi les échanges économiques.

À l’initiative du Conseil syndical inter-régional Pyremed, des représentants des conseils économique et social d’Occitanie et de la Generalitat de Catalogne, étaient réunis la semaine dernière, dans les locaux de l’Eurorégion à Perpignan, pour discuter de la mobilité des travailleurs transfrontaliers.

Aujourd’hui, 70 € l’aller-retour entre Perpignan et Gérone

« Notre objectif, c’est de maîtriser la mobilité des travailleurs transfrontaliers », assure Pierre Place, président de Pyremed. « Pas seulement entre les P.-O. et la province de Gérone, mais bien au-delà, en incluant l’Ariège, la Haute-Garonne pour le côté français, et jusqu’à Barcelone. »

Cette réunion est une première étape avant d’autres rencontres. Elle a permis de partir sur de bonnes bases de réflexion, comme le précise Jean-louis Chauzy, président du CESER (Conseil économique social et environnemental régional) Occitanie : « Cette réunion va en amener une deuxième, une troisième et plus encore. »

Même son de cloche du côté CTES (Consell de treball, econòmic i social) Catalunya, représenté par Lluís Franco I Sala, qui se dit « enchanté de travailler avec l’Occitanie ».

Cette « amélioration du transport quotidien » doit permettre de faciliter les déplacements des travailleurs transfrontaliers. Aujourd’hui, l’aller-retour entre Perpignan et Gérone, en TGV, coûte en moyenne 70 €, selon le président de Pyremed. Un prix beaucoup trop élevé pour le syndicat et qui, surtout, pénalise bon nombre de voyageurs puisqu’il n’y a pas de correspondance. « Nous militons pour que des trains du quotidien circulent de Perpignan vers Cerbère et Portbou, puis desservir Figuères et Gérone. Il faut aussi être capable de pouvoir faire l’aller-retour dans la journée, pour le travail ou des formations. Et ce en 1h40 et pour un prix avoisinant les 10/15 € », insiste Pierre Place. Pour lui, un projet gagnant-gagnant pour les deux territoires.

Guillaume Béars (L’Indépendant, le 5 juin 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64