Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Conseil national du PCF. Congrès et européennes en perspective

La direction du parti s’est réunie pour élaborer un projet de document d’orientation et évoquer les échéances à venir.

Après l’adoption, lors du conseil national de ce week-end, du projet de « base commune », c’est une nouvelle étape qui s’amorce pour les communistes. Celle des débats qui les mèneront jusqu’à leur congrès extraordinaire des 24, 25 et 26 novembre prochain.

Entre-temps, les adhérents auront à se prononcer -du 4 au 6 octobre- sur le document qui entérinera leurs orientations politiques pour les mois et les années à venir.

Le projet adopté ces 2 et 3 juin, au terme d’échanges parfois vifs (49 pour, 26 contre et 16 abstentions), se décline en trois grandes têtes de chapitre qui abordent le bilan du Front de gauche, les questions de stratégie et celles des directions. Avec l’émergence d’une nouvelle méthodologie à travers l’intitulé « En débat ». Autrement dit : plusieurs textes, qui peuvent s’avérer contradictoires, reflètent dorénavant la diversité des positions sur ces différentes problématiques.

Et, pour ce qui est de l’expression de la diversité, il est à noter que huit membres du conseil national, dont la députée Elsa Faucillon, ont fait connaître leur intention de soumettre un autre texte.

« Large rassemblement »

Quant à la question des directions, l’actuel secrétaire national Pierre Laurent s’est déclaré « disponible » pour poursuivre son mandat. Tout en insistant sur la nécessité d’un renouvellement profond afin de faire en sorte que « les nouveaux visages » du Parti prennent toute leur place.

Autre question, et non des moindres, évoquée au cours de ce conseil national : les élections européennes de 2019. Outre la désignation de Ian Brossat, actuel adjoint (PCF) au Logement au Conseil de Paris, comme tête de liste, les communistes ont également décidé d’une démarche de rassemblement.

« Nous adressons aujourd’hui un appel aux femmes et aux hommes de notre pays, à la jeunesse, aux acteurs et actrices des mobilisations sociales en cours en métropole comme en outre-mer, pour construire une liste de large rassemblement, porteuse de leurs attentes, utile à leurs combats », peut-on ainsi lire dans le projet de résolution. Et, pour ce faire, rendez-vous est donné lors d’« une réunion de travail le lundi 2 juillet à Paris afin d’avancer ensemble dans cette direction ».

Là encore, les adhérents auront le dernier mot puisqu’ils trancheront par un vote « à l’automne une proposition de liste ».

La Marseillaise, le 5 juin 2018

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64