Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Catalogne. Le président Torra répudie le roi

Après avoir fait un saut en Allemagne pour consulter son prédécesseur Carles Puigdemont, suivi de plusieurs heures de débat à huis clos au palais de la Generalitat, le président Quim Torra annonçait hier passé midi, qu’il assisterait dans la soirée à la cérémonie d’inauguration des Jeux Méditerranéens.

Déclarations incendiaires

« Aujourd’hui j’y serai ! Ces Jeux sont organisés à Tarragone, en Catalogne, et payés par les administrations de ce pays », s’est-il justifié. « Nous serons là parce que cela se passe chez nous. La présence du monarque ne conditionnera pas nos décisions. En Catalogne, c’est les Catalans qui commandent ! ».

Bref, Quim Torra a signé l’acte de guerre contre la monarchie espagnole dans un discours institutionnel incendiaire. Il a reproché au roi d’avoir évité de répondre à sa demande de contrition pour ses propos -jugés « partisans »-, prononcés trois jours après le référendum du 1er octobre. Quim Torra assurait hier que, de toutes manières, « il remettrait au roi le rapport du défenseur du peuple sur les violences policières du 1er octobre ». Pourtant, ce jour-là « c’est la République qui a gagné » s’est-il écrié.

De même, le président de la Generalitat interprète le résultat des élections autonomiques du 21 décembre comme ayant donné la victoire aux « républicains ». Et Quim Torra, convaincu, d’insister : les Catalans ont alors choisi de ne plus être des « sujets (du roi, ndlr), mais des citoyens ».

Boycott de la monarchie

Dorénavant les membres du gouvernement catalan n’assisteront plus à aucune manifestation de la monarchie espagnole. Et le roi ne sera plus invité aux cérémonies organisées par la Generalitat. Le président Quim Torra assure ne plus vouloir « poser » aux côtés du roi Felipe VI, parce qu’il ne tient pas, selon ses propres termes, à « être sur la photo avec ceux qui cautionnent la répression et la persécution des idées et des projets politiques démocratiques ». Ainsi, dès la semaine prochaine à Gérone, la Generalitat de Catalogne ne sera pas représentée à la cérémonie de remise des Prix de la Fondation Princesa de Girona, Joaquim Torra renonçant par ailleurs à la vice-présidence de cette fondation. La mairie de Gérone ayant refusé d’accueillir cet événement royal au palais des congrès de la ville, la cérémonie se tiendra les 28 et 29 juin au restaurant Mas Marroch à Vilablareix, propriété des frères Roca.

Joana Viusà (L’Indépendant, le 23 juin 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64