Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Macron veut rayer la Sécu de la Constitution

La haine des macronistes pour notre modèle social, né du programme du Conseil national de la Résistance n’est pas un scoop. Mais un pas supplémentaire a été franchi par les affidés d'Emmanuel Macron à la Commission des lois. Par amendement, ils ont supprimé de la Constitution le terme « sécurité sociale » et l’ont remplacé par la notion de « protection sociale », comme l’a révélé notre confrère l’Humanité dans son édition de mercredi.

A coups de réformes ultra-libérales, Macron fragilise depuis un an les fondements du modèle social jusqu’à effondrement. De quelle manière ? En amputant le budget de la Sécu de 4,2 milliards et en supprimant les cotisations sociales des salariés et des employeurs qui financent ce système reconnu comme le plus performant du monde.

La notion de sécurité sociale incarne un modèle de société

L’idée des héritiers français de Reagan et Thatcher est d’imposer un modèle basé sur l’assurance privée et le chacun pour soi. Aux antipodes de la philosophie à l’origine de la Sécu, née sous l’impulsion du ministre communiste du Travail Ambroize Croizat et du haut-fonctionnaire Pierre Laroque. A savoir que « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins ». Pour arriver à leurs fins, les macronistes font donc disparaître la notion de « sécurité sociale ». Une notion qui incarne un modèle de société. Cette déclaration de guerre aura des conséquences terribles si ce projet est mené à son terme. Il sera discuté à partir du 10 juillet à l’Assemblée nationale.

Françoise Verna (La Marseillaise, le 5 juillet 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64