Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Pas de sanctions pour ceux qui aident les migrants

« Les États membres doivent garantir que l’aide humanitaire aux migrants ne soit pas considérée comme une infraction pénale », ont affirmé hier les euro-députés dans un texte adopté à main levée en session plénière à Strasbourg. Si une législation européenne datant de 2002 stipule bien que les pays de l’UE doivent introduire des sanctions pénales pour les personnes « facilitant » l’entrée, le transit et le séjour irréguliers de migrants, le Parlement européen a rappelé que cette législation accorde aussi la possibilité de faire une exception en cas d’actions considérées comme « humanitaires ».

Il regrette que « peu d’États membres » aient intégré cette exception dans leur législation nationale et les appelle à le faire afin de « garantir que des individus et des organisations de la société civile aidant les migrants pour des raisons humanitaires ne soient pas poursuivis ».

La Marseillaise, le 6 juillet 2018

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64