Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Roger Rio. L’opportuniste

Ils l’ont fait! Nos petits bleus multicolores ont ramené de Moscou le précieux Graal du sport le plus populaire au monde. Des millions de nos compatriotes se sont retrouvés autour de cette équipe qui leur a offert un instant de répit dans cette vie qui n’est pas facile tous les jours. A peine la coupe entre les mains des joueurs, il a fallu que Macron 1er tente de récupérer un succès dans lequel il n’est pour rien. Jouant au « j’euns » cool et décontracté, son altesse présidentielle en rajoute pour tenter de faire oublier sa chute dans les sondages et le mécontentement provoqué par sa politique économique et sociale calamiteuse.

Toute honte bue, le locataire de l’Elysée loue la France multiethnique et accueillante. Mais qui refuse d’accueillir tous ces migrants chassés de leurs pays par la guerre et la misère ? Qui a fait voter des lois restrictives sur le droit d’accueil des étrangers ? Qui poursuit les militants courageux qui tentent de venir en aide à ces malheureux ? Monsieur Macron, c’est votre gouvernement qui le fait, votre parti « godillot » de la République en Marche !

Cette politique honteuse a contribué à faire mourir des milliers de migrants au milieu de la Méditerranée, hommes, femmes et enfants. Il est heureux que monsieur Matuidi père ait pu quitter son Angola natal, livré à la guerre et au massacre, sans encombre. S’il avait dû, comme beaucoup d’autres malheureux, traverser cette mer qui sépare l’Afrique de l’Europe, nous aurions pris le risque de ne pas disposer d’un des meilleurs milieux défensifs au monde, Blaise Matuidi, qui a joué un rôle si important dans le succès de l’équipe.

Vous vantez cette France diverse et variée, mais la réalité du quotidien est toute autre. Vous avez balayé d’un revers de la main le plan Borloo pour la banlieue et les quartiers difficiles. Il est vrai qu’on ne peut enrichir les puissants et aider les pauvres. Vous avez choisi votre camp. Vous vantez le travail formidable fait par les bénévoles sur le terrain, dans les petits clubs. Ces hommes et ces femmes font preuve d’un dévouement et d’un engagement exemplaires. Et dans le même moment, vous avez décidé de baisser les dotations aux collectivités territoriales qui sont les principaux bailleurs de fonts de ces clubs. En cela vous faites preuve de cynisme et d’un mépris de classe qui ne trompera plus très longtemps notre peuple. N’oubliez jamais qu’il n’y a qu’un pas du Capitole à la Roche Tarpéienne.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64