Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Un résistant communiste, Pascal Bernole, à l’origine du processus de nationalisation de l’industrie électrique

Au lendemain de la Libération, les militants syndicaux et les membres du groupe de FTPF de la Société Hydro Electrique du Roussillon (SHER) de Perpignan investirent les armes à la main l’entreprise et demandèrent le renvoi immédiat de l’ingénieur en chef. Demande avalisée par le CDL et le Préfet.  Dans les jours qui suivirent, le bureau provisoire du syndicat s’intéressa à l’épuration mais  surtout il mit en place un Comité de gestion ouvrière ayant les pouvoirs et les attributions d’un conseil d’administration. Le 16 septembre, le Comité de gestion ouvrière obtint du Préfet la mise sous séquestre de la SHER. Cette mesure, la première en France dans le secteur des industries électriques et gazières, fut applaudie par les deux cents délégués du Sud de la France réunis par la Fédération CGT du Sud de la France. Délégués qui adoptèrent une motion réclamant la nationalisation du secteur de l’énergie prévue dans le programme du Conseil National de la Résistance.

Un des acteurs de cette avancée sociale et politique fut Pascal Bernole. Avant 1936, ce Pivertiste (aile gauche de la SFIO) était l’adjoint à l’ingénieur en chef. Dans l’élan qui suivit la victoire électorale du Front populaire, il fut le fondateur et le secrétaire du syndicat CGT. Président du comité de grève lors de la grève de juin-juillet 1936, il fut révoqué. Sous la pression du syndicat et des travailleurs de la SHER, il fut réintégré mais seulement comme secrétaire. Pendant l’Occupation, comme la quasi-totalité des Pivertistes du département, il adhéra au Parti Communiste, créa à la SHER une cellule communiste, un syndical clandestin et un groupe de FTPF. Ce groupe de FTPF participa aux combats de la Libération de Perpignan et un de ses membres, Barthélémy Clara fut tué au Pont Rouge, près de la Poste centrale.

L’engagement et l’esprit d’initiative de Pascal Bernole furent remarqués par la direction locale du PCF. Aussi, lors du Congrès fédéral qui se tint  en 1945, il fut élu au secrétariat de la Fédération des Pyrénées-Orientales.  Présenté comme candidat dans le canton de Prats-de-Mollo, il fut élu, le 30 septembre 1945.
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64