Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Cabestany. Le maintien de toutes les classes reste une priorité

Avec une moyenne de 27 élèves par classe, le quota de confort est requis.

Ce sont 961 élèves qui ont franchi les portes des écoles maternelles et élémentaires de la ville dans le calme, avec cartables et cahiers neufs. Fournitures qui restent gratuites ainsi que la garderie et l’étude du matin et du soir. Les tarifs de la cantine sont calculés au quotient familial. Un effectif pratiquement identique à celui de l’an dernier qui dénombrait 7 élèves de plus.

Comme chaque année, le maire Jean Vila et Elisabeth Rivas, première adjointe en charge de l’éducation ont visité les établissements à la rencontre des enseignants et parents d’élèves.

Ludovic-Massé. Trois classes de maternelle, cinq en élémentaire et un nouveau professeur M. Le Guen.

L’école Buffon qui compte huit classes élémentaires.

L’école Jacques-Prévert et ses onze classes élémentaires bilingues et monolingues et une nouvelle maîtresse : Emmanuelle Bonnet.

L’école La Fontaine avec ses six classes bilingues et monolingues.

« Une menace refait surface »

Arrivé à l’école maternelle Charlie-Chaplin qui compte cinq classes, le maire Jean Vila s’est arrêté plus longuement pour exprimer les points précis pour lesquels il reste opposé à toute fermeture de classe.

« En début d’année, nous avons réussi, grâce à la mobilisation des parents d’élèves, à maintenir une classe à Chaplin. Une menace de fermeture refait surface alors que les effectifs permettent de la conserver en tenant compte du fait que la scolarité est obligatoire dès 3 ans mais que les enfants de 2 ans sont scolarisables. Vingt-cinq sont d’ailleurs aujourd’hui déjà pré-inscrits. De plus, la scolarisation dès deux ans permet d’offrir des places en crèche demandées par les parents. Nous n’avons donc aucune inquiétude de fermeture à Chaplin alors que la construction de nouveaux logements dans le secteur livrés au cours du dernier trimestre de l’année en cours, verra certainement une vingtaine d’enfants supplémentaires scolarisables. L’école maternelle La Fontaine, étant surbookée en raison des trois classes bilingues surchargées, ne pourraient accueillir beaucoup plus d’enfants et l’on sait que les classes en surnombre vont à l’encontre d’une bonne éducation. En conclusion, la classe doit être maintenue à Chaplin car elle correspond aux effectifs de cette année. Toute classe de maternelle en moins aggraverait l’accueil des tout-petits. On regrette le dépouillement des classes REP (Réseau d’éducation prioritaire) et REP + et des écoles de villages qui génère une augmentation des effectifs sur d’autres, par manque d’enseignants ».

La ville se développe rapidement avec l’arrivée d’enfants de plus en plus nombreux qu’il faudra scolariser dans les meilleures conditions.

Patricia Vedrenne (L'Indépendant, le 5 septembre 2018)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64