Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Nicole Gaspon. Ce n’est pas un leader qui fait aujourd’hui défaut à la gauche

La volonté de changement est largement partagée. L’opposition à la politique gouvernementale grandit, parallèlement à la chute de popularité de Macron. Ce n’est pas pour autant que sont réunies les conditions d’un nouvel horizon. C’est la question du rassemblement de toutes celles et ceux qui ont intérêt à une véritable alternative au libéralisme destructeur qui ne cesse de se poser. La préparation des futures élections européennes en offre l’exemple, chacun risque fort d’y aller sous ses couleurs. Ce qui n’empêche pas le Parti communiste, par la voix, notamment de son chef de file Ian Brossat, de laisser la porte grande ouverte.

Néanmoins, des choses se passent. Le week-end dernier a vu, à Marseille, lors de l’université de rentrée de la plateforme Nos causes communes d’Emmanuel Maurel (PS), la rencontre de socialistes, communistes, insoumis, écologistes, MRC... Bien sûr l’avenir de la gauche était au centre des débats. Des rapprochements inattendus se dessinent, ainsi Mélenchon qui se languit de ses amis socialistes ! Des socialistes en dissidence qui penchent vers la FI. Le clou de la réunion revenant à Mélenchon qui, boutade ou non, se voyait bien prendre le « leadership populaire » !

C’est là où la clarification sur les enjeux s’impose. Les difficultés de la gauche ne sauraient se résoudre par le « tous derrière un leader » (sur quelles bases ?), par l’alignement sur les visées populistes des uns ou des autres. L’impasse dans laquelle se trouve l’Italie est révélatrice avec un mouvement 5 étoiles propulsé au pouvoir sur certaines revendications justes qui s’allie avec l’extrême droite.

L’alternative ne pourra se construire que dans la pluralité des forces progressistes, le respect mutuel, dans le cadre d’un rassemblement en capacité de surmonter ses différences. Une construction qui ne peut se concevoir sans le courant communiste qui, au fil de l’histoire, a largement contribué aux combats émancipateurs. Il sera partie prenante de l’avenir pour peu qu’il sache porter la vision critique du capitalisme et faire valoir les solutions communistes. Ce n’est pas une tâche simple, mais elle est réalisable. Le regain actuel des analyses marxistes est un signe qui ne trompe pas.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64