Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Jacques Pumaréda. Nous sommes le maillon d’une chaîne

Observons l’actualité départementale de ces dernières semaines. A la clinique Saint-Pierre, l’explosion inattendue d’un mouvement de grève prend tout le monde de court. Les salariés s’organisent, tant bien que mal, les paroles se libèrent, l’action collective se met en place. En face, c’est le groupe leader de l’hospitalisation privée Elsan, deux milliards d’euros de chiffre d’affaires. Et puis c’est au tour de la Pinède à Saint-Estève suivi par Air mer soleil à Collioure. Treize jours de grève, peu de résultats mais une prise de conscience de l’action collective avec les patients. En face c’est le groupe Orpea, leader européen de la prise en charge de la dépendance, trois milliards d’euros de chiffre d’affaires. A Saleilles, chez expresso course, entreprise familiale, c’est le patronat de combat, le seul mot de syndicat les fait pâlir et les gros bras sont prêts à passer à l’action. A Rivesaltes, une entreprise de haute technologie, Nobelclab, héritière des Nobel, ferme ses portes, délocalisation oblige, un chèque à chacun des salariés et basta ! Côté services publics, on ferme les centres des impôts en Cerdagne, des classes à Corbère, des gares et même des lignes de chemin de fer, des centres EDF, des bureaux de postes, la liste est bien longue. Et partout des salariés, des agents publics se lèvent pour protester, pour défendre qui un outil de travail, qui un service public. Le patronat, encouragé par la politique arrogante du président de la République, donne un violent coup d’accélérateur contre le monde du travail. La riposte si elle n’est pas encore à la hauteur de l’attaque s’organise, ici et là, les poings se ferment, les bouches s’ouvrent. La prise de conscience que seule l’action collective permettra de faire reculer Etat et patrons se vérifie tous les jours. Dans le regard de nos camarades qui rentrent de la fête de l’Huma, brille cette étincelle des trois jours exceptionnels qu’ils ont vécu. La participation solidement à la hausse, entre 500.000 et 800.000, révèle un potentiel combatif inédit. Un succès de plus après la réussite de la fête du TC. La diversité, la richesse et l’intelligence de cette force collective ne s’arrêtera pas là.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64