Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Sos Méditerranée. « Le rétrécissement de l’espace humanitaire est irresponsable »

Les représentants de l’association manifestent samedi.

« Après chaque mobilisation importante ces derniers mois, on a pu faire faire évoluer les choses positivement ». Corinne Grillet, nouvelle responsable de l’association SOS Méditerranée 66, en est convaincue. Les actions civiles permettront d’améliorer le sort des milliers de réfugiés qui essayent de regagner l’Europe depuis la Libye comme c’est le cas depuis 2016 quand l’association a affrété l’Aquarius, ce navire de 77 mètres en charge de venir en secours aux naufragés. C’est le sens de la mobilisation nationale qui se tient ce samedi un peu partout en Europe et régionalement à Montpellier.

« Surmortalité accablante »

Il faut dire que le contexte est macabre. Alors que l’Organisation Internationale des Migrations a dénombré plus de 15.000 personnes ayant perdu la vie ces quatre dernières années sur des embarcations de fortune, un chercheur italien(*) affirme qu’un réfugié sur cinq durant le mois de septembre est mort ou a disparu entre le pays d’Afrique du nord et le vieux continent. Une surmortalité qui coïncide, selon la représentante perpignanaise d’une des douze antennes nationales, « avec le rétrécissement de l’espace humanitaire et la fermeture des ports en Italie. Depuis l’épisode de Valence où 630 naufragés avaient été pris en charge par l’Aquarius, les autorités libyennes ont repris en main le dossier. Or elles ramènent les réfugiés dans ses ports qui ne sont pas sûrs. Ceci est contraire au droit international alors que SOS Méditerranée veut volontairement suivre cette législation. À chaque fois que l’Aquarius intervient, il demande les autorisations à l’autorité maritime internationale ». Les militants en appellent donc samedi à une large mobilisation sur la place de la Comédie à partir de 14h30. « Il faut que l’Union européenne prenne ses responsabilités. L’Aquarius doit retrouver un pavillon afin de pouvoir continuer le sauvetage en mer ». Mettant une dernière touche aux préparatifs pour samedi, cette mère de famille espère recevoir le soutien de personnalités locales qui acceptent d’enfiler un t-shirt orange en signe de solidarité avec ce navire emblème de la cause humanitaire. « Il faut se bouger, surtout dans cette période difficile, et tant que l’équipe à bord de l’Aquarius est motivée, on ne baissera pas les bras ».

Julien Marion (L'Indépendant, le 4 octobre 2018)

(*) Matteo Villa de l’institut italien pour les études de politique internationale.

Le sens de l’engagement

Corinne, 47 ans, photographe, fait partie de ces milliers de militants qui en France donnent de leurs temps et de leurs énergies pour rompre le fatalisme ambiant qui règne autour de ces réfugiés. Lesquels, malgré toutes les contraintes et les risques, continuent de traverser la Méditerranée. « J’ai créé le collectif Welcome to migrants P.-O. il y a deux ans suite au démantèlement de la jungle de Calais. On s’est beaucoup mobilisé pour permettre leur intégration localement. Puis j’ai vu le film documentaire projeté à l’institut Jean Vigo Les migrants ne savent pas nager. Cela m’a convaincu. J’ai postulé pour être photographe sur l’Aquarius puisqu’il y en a toujours un pour recueillir les témoignages des naufragés. En attendant, j’ai accepté de prendre cette responsabilité départementale ». C’est ainsi que le 30 juin, elle a pu monter sur le navire. « On a pu rencontrer les membres de l’équipage. Des gens d’une générosité incroyable. Certains nous ont raconté leurs traumatismes liés aux noyades, l’image indélébile des enfants morts. Tout cela a donné de la force à notre engagement. On souhaite multiplier les actions en collectant des fonds mais aussi en lançant des campagnes de sensibilisation notamment dans le milieu scolaire ».

L'Indépendant, le 4 octobre 2018

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64