Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Retraites. Un recul social de 70 ans

Revalorisation des pensions de 0,3% en 2019 et 2020, hausse de la CSG rejet d'un système par points ont poussé des milliers de retraités à descendre dans la rue, jeudi 18 octobre.

Les retraité.e.s sont furieux. Ils expriment leur colère face aux choix gouvernementaux. C’est un recul social de 70 ans.

Entre le report de la majoration des retraites il y a un an, la hausse de 1,7 point de la CSG et la revalorisation des pensions limitée à 0,3% tandis que l'inflation galope à 2,3%, un retraité qui touchait en décembre 2017 une pension moyenne (1.380 euros par mois) perd 560 euros sur un an.

Macron fait preuve de cynisme, il ne défend que les milliardaires.

Les dernières décisions du gouvernement concernant les pensions de retraite aboutissent à un recul social de plus de 70 ans. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2019, la pension de retraite doit rester un droit, un dû, acquis par le versement des cotisations, et non devenir une simple « allocation sociale ».

L’évolution des pensions, devenues allocations sociales, est désormais le fait du prince, des possibilités budgétaires, avec l’objectif de les faire baisser drastiquement.

Le Président Macron, élu en promettant que le « pouvoir d’achat des retraité.e.s serait préservé », les considère comme des « nantis », diminue leur pouvoir d’achat et veut mettre fin à l’acquis des retraites. Il applique maintenant aux retraité.e.s ce qu’il veut faire avec sa réforme de retraite à points en 2019.

Pendant ce temps, il est devenu banal que les riches soient devenus de plus en plus riches, avec de nouveaux cadeaux fiscaux pour les grosses sociétés et les titulaires de portefeuilles boursiers. C’est donc bien un choix politique !

C’est pourquoi, dans le cadre d’une journée nationale d’action à l’appel de neuf organisations syndicales et associations de retraités, le jour-même de l’ouverture du débat parlementaire sur le PLFSS, le 18 octobre, les retraité.e.s sont descendus dans la rue pour exiger :

  • La suppression de la hausse de la CSG ;
  • La revalorisation de toutes les pensions ;
  • L’indexation des pensions sur les salaires ;
  • Le maintien des pensions de réversion ;
  • La prise en charge de la perte d'autonomie à 100% par la sécu.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64