Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Communiqué de presse de la section Capcir-Cerdagne-Conflent du PCF. Prix du carburant

Halte au racket ! Qui sont les véritables responsables ? Quelles solutions ?

Les ficelles utilisées par le gouvernement pour remplir les caisses de l’État qu’il a vidées au profit des plus riches commencent à être trop grosses et la colère monte : 76% des Français se disent contre ces augmentations.

Le samedi 17 novembre, une journée d'action nationale contre la hausse des carburants aura lieu. Le FN/RN avance masqué, il voudrait passer sous silence les véritables responsabilités et récupérer ce mécontentement.

Les communistes partagent cette colère qui gronde depuis plusieurs mois.

Les habitants de Capcir-Cerdagne-Conflent subissent la double peine. Non seulement la ligne SNCF Villefranche-Perpignan tarde à rouvrir les obligeant à utiliser leur voiture, mais de plus, compte tenu des conditions de vie dans cette région de montagne, ils subissent de plein fouet le cumul des hausses de l'essence, du gasoil et du fioul.

Pendant que les multinationales sont câlinées par Macron et son Premier ministre Édouard Philippe, celles et ceux qui sont obligés de prendre leur véhicule sont rackettés.

Il est temps de prendre l’argent là où il est, dans les poches des actionnaires des multinationales pétrolières, chez les plus riches qui ne payent plus d’impôt sur la fortune, et d’investir vraiment dans des transports en commun publics qui permettent à chacun de se déplacer.

Pendant que les multinationales se gavent, les usagers de la route, privés de transports en commun rapides, sécurisés et écologiques, se serrent la ceinture.

Les pétroliers, pour échapper à l’impôt, planquent leur argent dans les paradis fiscaux, cela coûte à la France 80 milliards d’euros chaque année.

Le PCF et leurs parlementaires réclament un sommet international pour supprimer les paradis fiscaux. En France, députés et sénateurs communistes ont déposé plusieurs propositions de loi pour renforcer les sanctions envers les fraudeurs.

Les communistes proposent que l’impôt soit justement réparti. Ce sont les plus riches d’abord qui doivent payer ! C’est pourquoi il faut : rétablir l’impôt sur la fortune, baisser la CSG et la TVA qui sont les impôts les plus injustes. Il faut également fortement augmenter les salaires qui stagnent ainsi que les pensions.

Les communistes exigent que le Gouvernement revienne sur les hausses du prix des carburants et du fioul et développe des transports en communs publics, rapides, fiables, sécurisés et écologiques.

Les habitants de Capcir-Cerdagne-Conflent ont besoin plus que jamais de la remise en service de la ligne Perpignan-Villefranche ainsi que du développement du Train Jaune, dans le giron du service public SNCF.

La section Capcir-Cerdagne-Conflent du PCF

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64