Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Pour une fiscalité juste

Il est temps d’arrêter de vider les caisses de l’État au profit des plus riches. Prendre l’argent là où il est, chez ceux qui ne payent plus d’impôt sur la fortune et qui détournent leur fortune dans les paradis fiscaux : voilà l'objectif des communiste.

Cette richesse créée par le peuple doit lui revenir en investissant massivement dans le développement de la société (éducation, santé, retraite, services publics de proximité, culture…). L’impôt doit également permettre le développement de politiques incitatives, par exemple en matière d’environnement, de recherche, de politique industrielle, d’emploi…

Les communistes partagent la colère qui s’exprime face un racket orchestré par le gouvernement.

Un vol et un mensonge

Macron fait les poches des ménages modestes et des couches moyennes. Il dit mettre en place des mesures écologiques. Il ment sciemment en épargnant le kérosène et les compagnies pétrolières.

Qu’il commence par rouvrir la ligne SNCF Villefranche-sur-Saône, à sauver la ligne Perpignan-Cerbère, à réhabiliter la ligne Perpignan-Céret, à redonner vie au dépôt de Cerbère et de Béziers pour le Train Jaune. Qu’il fasse cesser les menaces que la SNCF fait peser sur le contrat plan Région/SNCF, qu’il soutienne le développement du Train Jaune, dans le giron du service public SNCF…

Pendant que les multinationales se gavent, les usagers de la route, privés de transports en commun rapides, sécurisés et écologiques, se serrent la ceinture.

Les pétroliers, pour échapper à l’impôt, planquent leur argent dans les paradis fiscaux, cela coûte à la France 80 milliards d’euros chaque année.

On assiste à une fraude fiscale mondialisée, même que cela commence à être trop voyant puisque Carlos Ghosn vient de se faire pincer au Japon pour fraude fiscale contre l’État… japonais.

Le PCF et leurs parlementaires réclament un sommet international pour supprimer les paradis fiscaux. En France, députés et sénateurs communistes ont déposé plusieurs propositions de loi pour renforcer les sanctions envers les fraudeurs.

Les communistes proposent que l’impôt soit justement réparti. Ce sont les plus riches d’abord qui doivent payer ! C’est pourquoi il faut : rétablir l’impôt sur la fortune, baisser la CSG et la TVA qui sont les impôts les plus injustes. Il faut également fortement augmenter les salaires qui stagnent ainsi que les pensions.

Les communistes exigent que le Gouvernement revienne sur les hausses du prix des carburants et du fioul et développe des transports en communs publics, rapides, fiables, sécurisés et écologiques.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64