Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Jacques Pumaréda. L’humain d’abord, c’est aussi la gratuité

A écouter les gilets jaunes qui occupent ronds-points et péages d’autoroutes, ce qui touche au premier chef, c’est la dimension humaine de leurs propos quand ils parlent de leur vie quotidienne, de notre vie quotidienne devrais-je dire. Nous sommes dans la vraie vie, comme on dit, celle des fins de mois difficiles, des petits calculs pour se payer une fantaisie de temps en temps ou mettre un peu de beurre dans les épinards. Sans tomber dans le misérabilisme de mauvais aloi, la vie de ces millions de citoyens a fait irruption sur les écrans médiatiques dont ils sont absents depuis longtemps. Normal que l’immense majorité des citoyens se reconnaissent en eux et les soutiennent. Cette colère qui s’exprime est porteuse d’une belle opportunité pour la société toute entière. Vivre mieux, pour nous comme pour nos enfants, c’est une projection positive sur l’avenir. Ce combat peut-être un combat émancipateur. C’est tout l’enjeu de ce moment incertain. Les premières mesures annoncées (moratoire sur l’essence, le gaz et l’électricité) restent à la surface des choses. La tentation autoritaire du pouvoir ne doit pas être sous-estimée. Il sait que cette lutte peut remettre en cause les privilèges de la classe dominante. Les demandes d’ordre de Marine le Pen ou de Laurent Wauquiez peuvent l’encourager dans cette voie, l’évocation de l’état d’urgence est un signe. Le rapport de force pour obtenir des augmentations significatives des salaires et des pensions, une fiscalité juste socialement, des services publics modernes et accessibles à tous, nécessite un mouvement encore plus puissant. Sur les ronds-points certes mais aussi dans les entreprises, dans les bureaux, les hôpitaux, les écoles, les mairies. Les organisations syndicales, les forces de gauche, sont au pied du mur. Le chemin qui mène de la colère à l’espoir récompensé est devant nous.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64