Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Sallaigouse. Des incertitudes planes sur la reconstruction du Nid cerdan

Un préavis de grève a été lancé pour garder la structure dans le village. Après les promesses de reconstruction sur site, La MAS Le Nid cerdan est menacé de déménagement.

Dans le village, 45 adultes lourdement handicapés vivent dans la Maison d’accueil spécialisée (MAS) Le Nid cerdan, propriété de l’Ugecam (groupe de l’assurance maladie). Le personnel qui les entoure est épuisé physiquement et moralement ce qui entraîne de nombreux arrêts maladie avec des conséquences humaines et financières. Face a cette situation, les gestionnaires de l’établissement ont fait appel a un cabinet extérieur spécialisé pour établir un audit organisationnel et financier. Une de leurs conclusions est que les locaux actuels ne sont plus adaptés. D’où l’idée de construire un nouveau bâtiment sur le vaste terrain entourant la MAS actuelle. « La direction avait déjà eu cette idée et lancé le projet de reconstruction. d’importantes études avaient été réalisées concluant que le projet était viable techniquement et financièrement. Plans et devis avaient été établis et approuvés par tous les intervenants », s’insurge Gaby Cruanas, représentant des familles du Nid cerdan. En effet le directeur national de la Caisse national d’assurance maladie, Nicolas Revel, dans un courrier reçu le 17 novembre 2015 par les services de l’Ugecam, informait de son accord de principe pour des travaux de reconstruction, à la hauteur de 6,48 M€. Un an avant, Ségolène Neuville, alors secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion était venue personnellement annoncer le maintien de la MAS à Saillagouse, laissant au passage, via le Comité national d’action sociale de la réserve ministérielle, 2,80 M€ pour démarrer cet investissement.

Quid du projet immobilier promis ?

Le business plan de recomposition du site prévoyait « un parfait achèvement de la construction entre mai 2018 et mars 2019 ». Brusquement une décision administrative est venue bloquer le projet et traumatise résidents, familles et personnel. Si la reconstruction de la MAS semble validée, reste la question de son implantation. Malgré l’insistance du personnel et des familles, aucune explication n’a été formulée et la situation s’enlise depuis plusieurs mois.

La majorité du personnel a décidé de déposer un préavis de grève pour ce samedi afin d’obtenir une réponse. Un appel est lancé à Bertrand Picard, directeur régional, pour éviter que des manifestations ne viennent perturber les résidents. « Des sollicitations lui sont adressées afin qu’il informe et apaise les tensions du personnel et des familles de toute urgence », explique Gaby Cruanas.

La reconstruction de la MAS à Saillagouse préserverait effectivement 62 emplois sur le plateau cerdan déjà fortement touché économiquement. De plus, un déménagement sur un autre lieu pourrait être traumatisant pour ces résidents souffrant de troubles autistiques.

Frédérique Berlic (L’Indépendant, le 2 janvier 2019)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64