Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Débat du 4 avril à France-Télévision. Un déni de démocratie grave et incompréhensible

La chaîne publique France 2 organise le jeudi 4 avril un débat télévisé dédié à l'élection européenne lors de « l'Émission politique ». Jusqu’ici rien de plus normal en cette période électorale pour éclairer le débat public de cette élection dont les enjeux sont mal connus.

Toutes les listes sont invitées sauf celle de Ian Brossat chef de fil de la liste « Pour l'Europe des gens contre l'Europe de l'argent », soutenue par le Parti Communiste Français.

C’est une véritable coup de force contre un débat démocratique nécessaire à l’éclairage des véritables enjeux des élections européennes.

C’est une volonté de mettre au banc de la société française le PCF, de faire fi de la représentation parlementaire dont il jouit avec pas moins de 30 élus dans les deux assemblées.

C’est insulter les milliers de citoyennes et de citoyens qui se sont choisis plus de 7.000 élu-e-s locaux nationaux pour les représenter dont plus de 800 maires et trois parlementaires européens pour faire entendre et respecter leur voix.

Les Françaises et les Français attendent aujourd'hui de la part de leurs chaines de télévision publiques, télévision pour laquelle il paye des impôts, un débat équitable.

Le PCF est le seul parti de gauche à avoir rejeté tous les traités européens libéraux depuis le début de la construction européenne. Il est également le seul à avoir une liste à l’image du paysage français, en y incluant dans ses rangs plus de la moitié d'ouvrières et d'ouvriers, de femmes et d'hommes employés. C'est la seule liste qui est en mesure de faire entrer, le 26 mai une femme ouvrière, en la personne de Marie-Hélène Boulard, pour la première fois dans l'histoire du Parlement européen.

Il est possible de proposer aux Françaises et au Français des débats télévisés de grande qualité en y conviant l'ensemble des forces en présence. C'est cela la vitalité de notre démocratie.

Il est possible d’éviter ce déni démocratique en faisant tourner sur les réseaux sociaux la volonté citoyenne d’avoir un débat équitable le 4 avril. Il est également possible de noyer le standard de France-Télévision en réclamant au 01.56.22.60.00 que Ian Brossat participe le 4 avril au débat sur les élections Européennes.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64