Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 

 
 

Maison des communistes
44, avenue de Prades
Perpignan

Vendredi 5 avril à 11h30

Le PCF66, ses élus, ses militants cheminots, viennent de finaliser et de «  coucher » sur le papier une proposition, un projet, de transport voyageurs y compris scolaires basé sur la multimodalité rail-route, appelé (pour l'instant) RER Catalan. Cette proposition est soumise au débat de toutes les autres formations politiques, syndicats, associations, citoyens président-e-s d'assemblées élues (Communes, Agglos, Département, Région) pour l'amender, l'améliorer etc… et au final la porter ensemble devant l'État et la SNCF.

Résumé du projet

Choisissons les Pyrénées-Orientales pour expérimenter un projet ambitieux d’aménagement durable

Les enjeux environnementaux, sociaux, de santé publique, de mobilité, les attentes citoyennes exprimées notamment dans les marches pour le climat, devraient conduire l’État à révolutionner la politique de transport collectif et public. Le PCF a élaboré cette proposition et demande à l’État et à la SNCF d’expérimenter dans les Pyrénées-Orientales, une généralisation du transport voyageur y compris scolaire (du collège à l’Université).

Le projet inclut une réouverture des lignes voyageurs Céret-Elne-Salses et Maury-Rivesaltes-Perpignan et le renforcement des existantes Salse-Elne-Port Bou et Latour de Carol-Perpignan avec un cadencement et des arrêts plus fréquents (chaque demi heure) et nouveaux comme Ortaffa, Corneilla, l’Université de Perpignan… avec un tarif à 1€ voire gratuit.

Nous proposons la création d’une entité multimodale permettant d’ouvrir des gares avec parkings et le repositionnement « transversal » des bus existants favorisant le transport collectif routier inter-village avec des arrêts ou des terminus dans les gares, pour que les voyageurs se rendent à Perpignan. Autant que possible, aucune ligne de bus, parallèle aux rails fer ne devraient demeurer.

Le projet induit le maintien et le développement impératif d’une ligne internationale Perpignan-Figueres via la Côte Vermeille et Port Bou ainsi que l’ouverture d’une « navette ferroviaire » directe Perpignan-Figueres empruntant la ligne LGV avec des automotrices équipées à cet effet.

Le cout global de ce projet atteindrait les 100 millions d’€, calcul fait par le groupe de cheminots qui ont contribué à l’élaboration de la proposition). Il entrainerait  de nombreuses retombées positives en terme économique, de santé publique, d’environnement, d’aménagement du territoire. La généralisation du transport multimodal ferroviaire-route couplée à celle de la fibre optique permettrait un développement positif de notre département.

Voilà pourquoi nous interpellons et proposons aux usagers, associations, à tous les citoyens, aux formations politiques, aux syndicats, aux élus locaux, départementaux et régionaux, aux acteurs économiques de s’emparer de ce projet, de l’enrichir, de convaincre l’État et la SNCF (qui doit rester entreprise nationale) de faire des Pyrénées-Orientales un département pilote, démontrant que le transport multimodal généralisé rail-route est une réponse viable indispensable pour assurer l’avenir.

--> Voir le projet complet.

 

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64