Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L'Europe des gens n°7

Chaque semaine, vous retrouverez les éléments centraux de notre campagne, les actualités, les arguments, les actions. Nous voulons mener une campagne populaire et partagée ! Saisissons-nous tous ensemble de notre belle liste!

Pour participer à la campagne ou donner ton soutien à la liste conduite par Ian Brossat, tu peux cliquer sur les boutons ci-dessous:

 

 

 

 

 

 


 
Une semaine, un.e candidat.e !

Le candidat de la semaine:

 

Anthony Gonçalves

 

 

Anthony Gonçalves, médecin cancérologue, pour une Europe de la santé au service des populations! 

 Cancérologue et enseignant à la faculté de médecine à Marseille (13), Anthony Gonçalves milite contre les fermetures d’hôpitaux de proximité.

À l’échelle européenne, il plaide pour la création d’un pôle public du médicament.

Retrouvez son portrait dans le journal l'Humanité du 19 mars 2019, par Christophe Deroubaix

 

 

 

 

 

Retrouvez également son intervention au meeting de lancement de campagne à Marseille: 

 

 

 

 

 
ARGUMENTAIRE 

Pour une Europe des transports au service des peuples du continent!

Contre la casse de nos services publics qui mettent en danger les peuple et l'environnement ! 

 

 

 

Le secteur des transports structure et rythme nos vies au quotidien, il structure nos territoires, organise notre économie, nos modes de production et l’ensemble de notre société. C’est un enjeu écologique incontournable car responsable de plus d’un quart des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de l’Union Européenne. Un enjeu social, qui fait vivre plus de 11 millions de travailleuses et travailleurs à travers l’Europe. Un enjeu de développement avec des besoins en transports qui auront doublé d’ici à 2050. Un véritable choix de société qui déterminera à quoi ressemblera le monde de demain. Un enjeu sanitaire car les transports contribuent massivement à la pollution de l’air, responsable de centaines de milliers de morts prématurées dans l’Union Européenne.

L’Union Européenne joue un rôle encore beaucoup trop limité dans l’investissement (moins de 4 milliards par an via le Mécanisme Européen d’Interconnexion), l’orientation et de développement de nos infrastructures et réseaux de transports à l’échelle de l’Union Européenne. C’est également eu niveau Européen que doit se jouer une harmonisation par le haut des droits des travailleurs du secteur et la lutte contre le dumping social.

Nous proposons une véritable rupture avec les politiques européennes de libéralisation du secteur et les choix délibérément anti écologiques et antisociaux qui ont été faits ces dernières années en faveur du tout routier et du dumping social organisé. Nous portons un projet ambitieux, global et radical, avec la gratuité des transports publics urbains pour enfin répondre à l’urgence écologique et imposer un véritable service public du transport dans une Europe des gens.

Pour cela nous comptons réaliser des investissements massifs et opérer une véritable révolution modale vers le rail, les transports publics et le vélo, avec une baisse des modes polluants comme le transport aérien, les voitures très polluantes et les transports de marchandises sur route. Nous souhaitons soutenir l’innovation et l’industrie européenne et protéger toutes les travailleuses et travailleurs des transports dans tous les secteurs et partout en Europe.

Les modes de transports les plus polluants (avion, grosses voitures polluantes) sont utilisés massivement par les plus aisés et les grandes entreprises, à l’inverse des catégories populaires, qui contribuent beaucoup moins au réchauffement climatique. Le cadre fiscal européen doit inciter toute la population à des modes de vie respectueux de l’environnement.

Voici nos propositions :
1. S’affranchir des directives de libéralisation
2. Protéger et soutenir nos acteurs historiques et le transport 100% publics
3. Investir pour garantir l’égalité et développer nos territoires
4. La gratuité pour tous dans les zones urbaines
5. Raisonner l’avion, garantir des alternatives
6. Coups d’arrêt au tout routier : place au Fret et au multimodal
7. Soutenir l’innovation technologique et l’industrie européenne
8. Vélo et transports doux, le transport qui change la vie
9. Une fiscalité qui privilégie les modes de transports vertueux pour l’environnement
10. Des emplois de qualité, dignes et reconnus
11. Mettre fin au dumping social et harmoniser vers le haut
12. Contrôler et assurer la sécurité de tous

 

 

 

 

 

 

Soutenez la liste "L'Europe des gens"

Ou envoyer un chèque à l'ordre de l' "ANF PCF"  ou de "Serge Le Blond, mandataire financier", 

adresse : 2, Place du Colonel Fabien 75019 Paris

 

 

 
Dans les médias

Ian Brossat, son Best of de l'Emission politique

 

 

Il fallait du courage pour suivre le débat de France 2 du 4 avril dans son entièreté! En représentant la liste "L'Europe des gens" Ian a défendu notre spécificité, celle d'une liste comprenant composée pour moitié de salariés et d'ouvriers, celle d'une liste qui n'a pas peur de ces convictions!

 

Retrouvez les vidéos de toutes ses interventions: 

 


 

 

 

En chiffes: Contre le mythe de l'invasion migratoire: 

 

L'extrême droite et ses alliés, les Le Pen, Philippot Dupont-Aignan, leurs amis Orban, Salvini et consorts nous mentent! 

Pour le PCF et ses alliés c'est clair : Priorité aux droits de l'homme, refus des directives dites de Dublin, répartition entre tous les Etats membres des demandeurs d'asile, solidarité entre travailleurs d'où qu'ils viennent! 

 

 

 

Nombre de demandeurs d'asile : 

Selon l'extrême droite ils arrivent par millions pour envahir l'Europe...

En réalité Eurostat n'en a compté que 750 000 en 2018! Gare aux intox !

Origine des demandeurs d'aile

 

Selon l'extrême droit les demandeurs d'asile ne sont que des profiteurs venant de pays sûrs......

En réalité Eurostat démontre que les demandeurs d'asile viennent effectivement de pays en guerre, les trois premiers pays de départ étant: La Syrie, l'Aghanistan et l'Irak. Gare aux intox (bis)! 

 

 

 

 

 

Pour l‘Europe des gens, contre l’Europe de l’argent,
Für ein solidarisches Europa der Millionen, gegen eine Europäische Union der Millionäre!

Déclaration commune de Fabien Roussel (PCF) et de Bernd Riexinger (Die Linke) sur les élections européennes

 

 

 

 

 

Les élections européennes du 26 mai prochain opposeront deux modèles : l’intégration libérale à marche forcée, imposant des politiques d'austérité ou la construction d’une Europe des peuples, basée sur la justice sociale et la paix, à laquelle nous aspirons.

Pendant que le président français préconise de se soumettre toujours plus à la finance comme à l’OTAN, l’Allemagne, elle, entend maintenir sa toute puissance commerciale, au détriment des pays européens partenaires. Telle est cette Union néolibérale militariste et austéritaire que portent Angela Merkel et Emmanuel Macron, sur le dos de laquelle prospèrent les partis nationalistes et mouvements populistes de droite.

En tant que secrétaire national du Parti communiste français (PCF) et co-président du parti allemand DIE LINKE, en tant que membres du Parti de la gauche européenne, de la GUE-NGL et parties prenantes du forum européen des forces progressistes, écologistes et de gauche, nous nous battons pour une autre Europe, sociale, pacifique et écologique.

Pour l‘Europe des gens, contre l’Europe de l’argent, Für ein solidarisches Europa der Millionen, gegen eine Europäische Union der Millionäre!

 

 

 

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux

Nous suivre sur Facebook    Nous suivre sur Twitter    Nous suivre sur YouTube

Europedesgens.fr

Parti communiste français
2, place du Colonel Fabien
75019 PARIS

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64