Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Trains des primeurs. St Charles - Gare Fret SNCF, le quai des brumes

Terminus tout le monde descend. L’entreprise REY (rachetée par LOGIFEL) vient de quitter ses locaux de la gare fret SNCF de Perpignan St Charles. La dernière entreprise historique encore sur place a déménagé ce mois-ci.

En effet, l’entreprise ROCA (aujourd’hui PRIMEVER) avait déjà quitté les locaux en juillet car son bail venait de prendre fin. Nous savons que REY vient de faire de même alors que l’entreprise pouvait rester dans les lieux jusqu’en avril 2020.

Quels signaux nous envoient ce déménagement ?

La gare Fret SNCF de St Charles vient de perdre le dernier transporteur qui chargeait le train jusqu’en juillet. La CGT voit clairement la direction dans laquelle le gouvernement, la SNCF et les transporteurs routiers nous dirigent, une voie sans issue.

Ce dernier déménagement s’ajoute à la longue liste de promesses et de « poudre de perlimpinpin » que l’ensemble des acteurs nous jette aux visages depuis des mois. Déjà, la CGT alertait le ministère et les médias sur le risque de voir disparaitre définitivement les wagons lors de leur déplacement en catimini pour Nîmes en août.

Fret SNCF s’était pourtant engagé en juillet à faire un état des lieux du parc des wagons frigorifiques encore en circulation. Pour l’heure nous savons qu’aucun audit n’a été commandé par Fret SNCF, alors même que le représentant de la ministre Borne avait expressément exigé de la direction de Fret SNCF de faire le point de l’état des 82 wagons encore en circulation.

Plusieurs réunions ont été programmées, le 29 août à Perpignan et le 11 septembre à Paris. Ces réunions semble-t-il, avaient pour mission de trouver une solution à court et moyen terme sur le devenir de la ligne Perpignan-Rungis. Le train des primeurs devait pouvoir repartir au mois de novembre à la réouverture de la saison haute.

Mais comment refaire circuler un train dans 2 mois lorsque plus aucunes révisions ne sont faites ?

Comment remplir un train, quand les 2 entreprises qui en avaient la charge ont quitté les quais ?

La CGT n’a pas dit son dernier mot et a d’ores et déjà programmée une série d’initiative.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64