Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

École, retraites, élections,… Une rentrée explosive !

Que va-t-il se passer dans les semaines et les mois qui viennent dans notre département ? L’été fut caniculaire. La rentrée s’annonce chaude pour ne pas dire bouillante.

L’école rebelle

Qui dit rentrée de septembre dit d’abord rentrée scolaire. Celle de 2019 est la première qui verra l’entrée en vigueur des premiers changements induits par la réforme Blanquer. Celle-là même qui fut contestée des mois durant par de nombreux enseignants. Cette fameuse réforme qui a valu des sanctions à certains correcteurs du Bac accusés de « prendre en otage » -expression qui a rarement été aussi galvaudée- les futurs bacheliers. Rien ne dit que la mobilisation ne rebondira pas. Quoi qu’il en soit, les syndicats seront attentifs aux ouvertures et fermetures de classes.

La cocotte minute sociale

Sur le volet social, septembre promet de bouillonner. Si leur mouvement a fini par s’affaiblir, les Gilets jaunes n’ont sans doute pas dit leur dernier mot face à « l’enfumage » de Macron. La préfecture s’attend à voir Perpignan inondée de manifestants dès le samedi 7 septembre. Dans un second temps, les syndicats devraient prendre le relais. La CGT a déjà appelé à une journée de mobilisation le 24 septembre(1). En ligne de mire : la réforme des retraites que le gouvernement mijote. Rien de bon en vue puisque si rien n’est officiellement arrêté et qu’une consultation doit être lancée, la durée de cotisation devrait s’allonger et des décotes s’appliquer. A noter qu’au rayon santé, les urgentistes, confrontés à une hausse des besoins, poursuivent leur mouvement pour réclamer les moyens de bien exercer leur métier.

Le puzzle électoral

Les élections municipales n’auront lieu que les 15 et 22 mars 2020. Mais après un été de discussions, le puzzle électoral a déjà repris forme. À l’ombre de l’extrême droite qui plane sur Perpignan, la gauche, doit relever un énorme challenge. Les différentes formations progressistes vont devoir mettre leur ego de côté et faire preuve de responsabilité, sous peine de subir une nouvelle désillusion. Et surtout de laisser des populations à la merci de gestions qui creusent les inégalités(2).

L’inquiétude viticole

Côté économique, les vendanges s’annoncent meilleures qualitativement que quantitativement(3). Mais ce sont surtout les effets du réchauffement climatique qui inquiètent de plus en plus les agriculteurs.

Sport et culture

Enfin, nous verrons que des projets innovants devraient voir le jour en matière culturelle, à commencer par Visa pour l'image. Quant aux challenges sportifs, l’USAP a du mal à se remettre de ses désillusions et est toujours en crise. En foot, beaucoup d’espoir est mis dans Canet qui commence à apercevoir la cour des grands mais la route sera encore longue.

(1) 24 septembre, jour où la CGT appelle au plan national à une journée de mobilisation contre la réforme des retraites.
(2) 1 maire sur 2 pourrait ne pas se représenter aux élections municipales. D’ordinaire, environ 75% des édiles qui se représentent sont réélus en France. Mais cette fois, l’explosion des frontières politiques brouille les cartes et génère une incertitude électorale inédite.
(3) 20% de récolte viticole sont prévus cette année pour les vendanges.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64