Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

CommunisteS n°780



Fixons-nous un objectif : pas une allée de la Fête sans table politique pour nouer ces contacts essentiels à notre action, pour faire rayonner nos idées et les enrichir de nos échanges. Pas une allée sans que des camarades partagent leur fierté d’être communiste, leur bonheur de militer et de changer la société par l’action collective !


La fête, c'est aussi le moment de mieux faire connaitre le journal de l'Humanité, présentons le sur notre table, dans les stands et surtout organisons-nous pour proposer l'abonnement.


RAPPEL : Le grand meeting national sur la grande scène, c'est SAMEDI 14 à partir de 15h

Avec le discours de Fabien ROUSSEL, secrétaire national à 15h30 précises

 

La vidéo de la semaine


Ian Brossat : « Nous assistons à une clochardisation de l'hôpital public »

 


Consulter les articles ci-après
ou

Télécharger le numéro PDF en cours
et accéder aux anciens numéros

 


 

Fête de l'Humanité


Programme du stand national (CN)

Télécharger le programme
 

 

A l'initiative


Tous ensemble pour la santé et le médico-social


Le 11 septembre, la CGT appelle tous les hospitalier·e·s, mais aussi la psychiatrie et le médico-social à se mobiliser pour « des moyens à la hauteur de la santé et de l’action sociale ». Cette nouvelle journée de mobilisation va se passer dans un contexte inédit avec plus de la moitié des services d’urgences des hôpitaux publics de France se déclarant grévistes. Après la forte mobilisation des Ehpad l’an dernier, c’est au tour des services d’urgences de manifester leur ras-le-bol face à un hôpital public au bord de l’implosion. Après des années en sous-effectifs, avec des cadences infernales, les professionnels de santé réclament des moyens pour exercer leurs métiers, à hautes exigences humaines, dans des conditions normales. Normales, cela veut dire avec du personnel en nombre suffisant, avec des lits d’aval prêts pour accueillir les patients, avec une reconnaissance humaine et financière de leurs métiers. Et c’est cela qu’ils revendiquent, juste des moyens pour bien faire leur travail.

Accéder à l'article
 

 

A l'initiative


Fête de l’Humanité À vos cartes, camarades !


La Fête de l’Humanité est un moment privilégié pour proposer l’abonnement au journal l’Humanité et renforcer notre parti. Mouvement des gilets jaunes, luttes dans le privé et le public, marches pour le climat, mouvement féministe…, ces derniers mois, des centaines de milliers de travailleurs·euses, de citoyen·ne·s se sont mobilisé·e·s. Parmi eux, des femmes et des hommes de gauche expriment la nécessité d’une rupture avec ces logiques capitalistes et patriarcales qui abiment l’humain et la planète, recherchent un débouché politique à leur engagement et veulent être partie prenante d’un projet de société qui porte une nouvelle ambition de civilisation. Dans quelques jours, nombre d’entre eux se rendront à la Fête de l’Humanité pour partager trois jours d’événements culturels et politiques.

Accéder à l'article
 


Agenda militant


11 septembre : Réunion PGE (Bruxelles)


11 septembre : Journée d’actions et manifestation à Paris, santé et action sociale


11 septembre : Mobilisation et soutien aux militant·e·s « décrocheurs du portrait de Macron »


11 septembre : Tentative de meurtre contre Madame Sécu et Monsieur Lhosto !, théâtre-débat, Centre de congrès La Salamandre, 16 rue du XIV-Juillet, Cognac (16)


11 septembre 18 h : Conférence de Pierre Outteryck sur Martha Desrumaux, Musée de l’Histoire vivante, Parc Montreau, Montreuil (93)


12 septembre : Conseil national du PCF


12 septembre : Conférence de presse des membres du collectif SOS retraites (avocats, médecins, pilotes) sur les conséquences des propositions de Jean-Paul Delevoye sur leurs régimes autonomes


13 septembre : Journée d’actions avec les maires qui ont pris un arrêté anti-glyphosate


13-15 septembre : Fête de l’Humanité


14 septembre à 15 h 30 : Meeting Grande scène avec Fabien Roussel


16 septembre : Grève et manifs Trésor public


16 septembre : Grève et journée d’actions des avocats


18 septembre : L’usage possible du concept de dignité, Montluçon (03)


19 septembre : Journée d’actions EDF/GDF/Engie


19-20-21 septembre : Grande marche pour la réouverture de la ligne Villefranche-Perpignan (66)


19-20 septembre : Journées parlementaires à Saint-Étienne (42)


20 septembre 18 h : 133e café-Huma, au Lieu unique, avec Bernard Vasseur, quai Ferdinand-Favre, Nantes (44)


20-22 septembre : Journée du patrimoine, ouverture et visite guidée de l’espace Niemeyer, 2 place du Colonel-Fabien, Paris 19e


20-27 septembre : Grèves mondiales pour le climat (manifestations les 20 et 27)


21 septembre : Marchons ensemble pour un monde de solidarité, de justice, de liberté, d’égalité, de fraternité et de paix ! Les initiatives sont recensées sur le site Internet du Mouvement de la paix.


21 septembre : L’énergie pour tous, une utopie ?


9 h - 12 h : Le nucléaire, avec Hélène Troncin.


13 h 30-16 h 30 : La question de l’énergie, avec Gilles Peyreyron. (Fédération du Rhône)


21 septembre : Quel régime de propriété pour les moyens de production ? 326 avenue Alsace-Lorraine, Chambéry (73)


21-22 septembre : Stage de base, impasse Bertin, Ajaccio (20)


24 septembre : Manifestations pour les retraites


24 septembre : Rencontre départementale des forces de gauche à la fédération des Vosges


26 septembre de 9 h à 18 h : Colloque international sur la paix et le désarmement nucléaire organisé à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires, avec Jean-Paul Lecoq, député PCF de Seine-Maritime, membre de la commission des Affaires étrangères, et Fabien Roussel, député du Nord et secrétaire national du PCF.


26 septembre 19 h : Conférence-débat « Marx et la santé », avec Paul Cesbron, médecin, animateur du Comité de défense de l’hôpital de Creil, Maison pour tous Nelson-Mandela, Saint-Maximin (60) 


27 septembre 18 h 30 : Immigration et racisme, avec Françoise Davisse,


28 septembre 10 h 30 : Sauvons nos hôpitaux ! Place de la République, Château-Arnoux (04)


29 septembre : Festival des possibles, Base de loisirs, 19 rue de la Garenne, Saint-Leu (60)


 

A l'initiative


Jaurès, la nation, le peuple Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, concluait le colloque Jean-Jaurès à Toulouse le 3 septembre dernier. Extraits.


Mais la République de Jaurès s’incarne aussi dans une nation. Et je tenais à m’exprimer ici sur ce sujet tellement il est insupportable de lire, d’entendre ici et là comment la nation est aujourd’hui réduite au nationalisme, au repli sur soi, à la division d’un peuple, et donc à l’opposé de ce qui la fonde. Oui, c’est vraiment insupportable car les fondations d’une nation ne sont pas ethniques ou religieuses

Accéder à l'article
 

 

Planète


Brexit

Ce que Johnson et les classes dirigeantes européennes piétinent


C’est dans une atmosphère de décomposition politique que Boris Johnson, fidèle aux traditions autoritaires de la droite dure britannique, a imposé la suspension du Parlement pour cinq semaines. Un député travailliste comparait lundi 9 septembre la situation au coup de force de… Charles Ier en 1629, dont on sait comment le conflit avec le Parlement s’est terminé. Johnson et les ministres qui l’entourent trouvent leurs racines politiques dans la pire droite anglaise, celle de Margaret Thatcher et celle des conservateurs colonialistes de l’époque victorienne. La figure un peu oubliée, mais révélatrice, de Robert Cecil, marquis de Salisbury, Premier ministre de Victoria à la fin du XIXe siècle, est actuellement fort en vogue chez les Brexiters de droite : c’est lui qui porte la responsabilité des atrocités de la guerre des Boers en Afrique du Sud et… d’une tentative de renversement du gouvernement au Venezuela.

Accéder à l'article

Retrouver l'actualité du secteur International du PCF


Pour recevoir la newsletter du secteur International, pensez à vous inscrire :

http://www.pcf.fr/inscription_newsletter_internationale?


À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires, Jean-Paul LECOQ, député, membre de la commission des Affaires étrangères, et Fabien ROUSSEL, député et secrétaire national du PCF, t'invitent à participer au COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LA PAIX ET LE DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE qu'ils organisent le JEUDI 26 SEPTEMBRE de 9 h à 18 h  à l'Assemblée nationale (salle Victor Hugo, 101 rue de l'Université – Paris 7e).

La journée s'articulera autour de 4 tables rondes permettant d'aborder la lutte pour la paix et le désarmement nucléaire – la course au surarmement, les enjeux écologiques comme la question des alliances stratégiques:

1 : Désarmement nucléaire et éradication des armes de destruction massive : la perspective d’un monde sans arme est-elle crédible ?
en présence de: Arielle Denis, ICAN; Jean-Paul Lecoq, député PCF de Seine-Maritime.

2 : Lutte contre le surarmement et les ventes d’armes aux pays en conflit : le rôle du mouvement citoyen pour la paix.

en présence de: Aymeric Elluin, chargé de plaidoyer Armes et Peine de mort d’Amnesty International; Roland Nivet, porte-parole du Mouvement de la Paix; Hélène Legeay, juriste spécialiste des ventes d’armes ; Tony Fortin, représentant de l’Observatoire des armements; Christine Prunaud, sénatrice PCF des Côtes d'Armor.

 

3 : L’impact écologique des conflits et droit humain à la paix : la déclaration de Santiago.

en présence de: Philippe Rio, président de l’AFCDRP; Baptiste Chapuis, chargé de plaidoyer désarmement de Handicap International; Oubi Bouchraya Bachir, ambassadeur de la République Arabe Sahraouie Démocratique.

 

4 : En finir avec l’OTAN et bâtir un cadre commun de coopération et de sécurité collective paneuropéen.

en présence de: Hervé Hannoun, ancien secrétaire général de l'Elysée; Pierre Laurent, sénateur PCF de Paris, Yann Le Pollotec, responsable de la commission Défense nationale-Paix du PCF.

 


Pour pouvoir accéder à l'Assemblée nationale, il faut impérativement s'inscrire avant le 18 septembre 2019 via

le formulaire en ligne (https://framaforms.org/colloque-international-sur-la-paix-et-le-desarmement-nucleaire-jeudi-26-septembre-2019-1563356828) ou en envoyant un mail à

international@pcf.fr

en indiquant genre/nom/prénom/date de naissance/ville de naissance/pays de naissance.

 

 

 

A noter



S'inscrire

 
 


Soutenez les actions des camarades

   Faire un don   


ADP

Sur le stand du Comité nation


La Fête de l’Humanité sera une étape essentielle pour donner un nouvel élan à notre bataille citoyenne afin de gagner, d’ici le mois de mars, les 4,7 millions de signatures nécessaires pour obtenir un référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris. L’objectif que nous nous sommes donné est d’atteindre, au soir de la fête, 1 million de signatures, objectif à notre portée et qui constituera un encouragement et un tremplin pour les jours et semaines qui suivront.

Sur la Fête, le stand du Conseil national sera totalement impliqué pour cet objectif : la bataille ADP sera lancée dès le vendredi à 18 h, avec un débat animé par Pierre Laurent, aux côtés de nombreux syndicalistes. Tout au long de la Fête, au stand national, des ordinateurs seront à disposition des participant·e·s à la Fête pour apporter leur signature en ligne.

Ces ordinateurs, avec des aides à leur utilisation, seront accessibles dans les créneaux suivants :

* le vendredi de 17 h à 20 h

* le samedi de 11 h à 17 h

* le dimanche de 11 h à 16 h

Dans ces créneaux horaires, sera mise en place une animation politique (distribution, dialogue avec les gens, orientation vers les ordinateurs pour signature...), avec le concours des membres du Conseil national.

Lire l'article

 

 


   Voir toutes les actions   

 


 

L'air du temps | Gérard Streiff


Le président des yachts


À l’automne 2017, au moment du débat sur la liquidation de l’ISF et son remplacement par l’IFI, l’équipe à Macron, histoire de bien détourner l’attention, surjouait les rodomontades contre les biens de « m’as-tu-vu », comme les yachts, des biens « inutiles », « improductifs », dixit Amélie de Montchalin (aujourd’hui secrétaire d’État à l’Europe). Caramba, on allait voir ce qu’on allait voir. On allait taxer ces bateaux de frimeurs. Cela devait rapporter 40 millions d’euros au budget de l’État. Un an et demi plus tard, la redoutable taxe a permis de recueillir… 86 700 euros ! Floc total. Écart magistral entre les prévisions et la réalité. La presse dit que le rapporteur macronien du projet « a beaucoup de mal à comprendre comment sa taxe a pu si peu rapporter ». Les copains du président ont sans doute planqué leurs engins dans des criques inaccessibles aux douanes… Macron était président des riches, le voici président des yachts. µ Gérard Streiff


Accéder à l'article

 

 


 

L'illustration | Chantal Montellier

 

 

Merci pour votre lecture
Directeur de la publication
Igor Zamichiei
Rédacteur en chef
Gérard Streiff
Comité de rédaction
Yann Henzel - Méline Le Gourriérec - Igor Zamichiei - Gérald Briant - Yann Le Pollotec - Emilie Lecroq - Laurence Patrice - Julia Castanier - Denis Rondepierre - Lydia Samarbakhsh - Julien Zoughebi- Gérard Streiff
Mise en pages et Mise en ligne
Zouhaïr Nakara
Accéder à nos archives
http://www.pcf.fr/librairie
Contact
communistes@pcf.fr
01 40 40 11 06

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

CommunisteS n°780

le 11 septembre 2019

A voir aussi



 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64