Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par René Granmont. Deux ambitions pour l’Homme et la Nature

A l’heure où paraîtra ce journal s’ouvrira la plus grande fête de France : la Fête de l’Humanité. Les médias en diront probablement quelques mots, mais, ne nous y trompons pas, pour la plupart, ils passeront sous silence ce qui en fait l’essentiel. Car pendant les trois jours de fraternité, de solidarité, de débats, de culture, de musique, de gastronomie, que constitue cette fête, se retrouveront tout à la fois ceux qui, agissent contre les fins de mois difficiles et ceux qui combattent pour empêcher la fin du monde.

Se côtoieront jeunes et retraités, enseignants ou urgentistes en colère, salariés, gilets jaunes et paysans en lutte… La Fête sera le lieu où se prolongeront les rassemblements en construction pour défendre l’école, l’hôpital, les services publics, la juste rémunération du travail, la justice fiscale, pour combattre le projet de retraites de Macron, pour refuser le Ceta comme le Mercosur, pour dire non à la privatisation des aéroports de Paris…

S’y retrouveront toutes celles et ceux qui refusent l’apathie criminelle des grands de ce monde devant le réchauffement climatique et la réduction dramatique de la biodiversité, tous ces jeunes et moins jeunes qui, conscients qu’écologie est antinomique avec capitalisme, réclament de « changer le système, pas le climat ».

Car c’est bien la question de l’heure. Rares ont été dans l’histoire les moments où, comme aujourd’hui, la civilisation humaine s’est trouvée si près du gouffre sous le triple effet de la surexploitation des hommes, de la nature et de la folle course aux armements nucléaires.

À la Fête, ils seront des milliers à exprimer tout à la fois leur solidarité avec les peuples en lutte pour leur liberté et leur volonté de construire une unité populaire mondiale contre la guerre.

À la Fête, des milliers de voix réclameront que l’argent créé par le travail serve d’abord les êtres humains, les nécessaires investissements créateurs d’emplois permettant de mettre en place une transition environnementale. Ils réclameront que s’édifie une économie de partage et de progrès social en rupture avec la loi de l’argent roi.

C’est avec cette double ambition pour l’Homme et la Nature que, dans les mille et un débats, dans les rencontres multiples et conviviales, se construiront les rassemblements conduisant sur de nouveaux chemins d’humanité.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64