Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

La lettre du secteur international


EDITO


solidarité-kurdes.png

En 6h de discussion, RT Erdogan et Vladimir Poutine ont "réglé le cas des Kurdes" pour mettre un terme à la construction démocratique du Rojava.

Ainsi, sans scrupule, l'invasion militaire turque en Syrie débouche sur un effroyable et cynique crime humain et politique sans que les dirigeants de nos pays - pourtant si loquaces d'ordinaire en matière de droits humains, démocratie ou liberté quand il s'agit de bombarder et occuper eux-mêmes l'Afghanistan, l'Irak ou la Libye - ne tentent quoi que ce soit pour stopper les troupes turques au Rojava.

L'opération odieusement nommée SpringPeace n'était qu'une entente (tacite?) entre Erdogan et Bachar al Assad pour écraser le Rojava et massacrer les Kurdes. L'un comme l'autre préfèrent encore mille fois leur ennemi utile Daesh, ils l'ont définitivement prouvé, à toute tentative démocratique et laïque.

L'histoire retiendra la monstrueuse complicité des dirigeants occidentaux avec les fascistes Assad et Erdogan, l'habileté toute aussi monstrueuse de Poutine, tous ayant su se servir adroitement d'un dangereux et incontrôlable président Trump qui leur a servi sur un plat en argent le Rojava, le peuple kurde et tout ce qui fait notre commune humanité.

Alors, Emmanuel Macron, Jean-Yves Le Drian, combien de temps encore la France va-t-elle dire que l'intégrité et la souveraineté territoriale de la Syrie est "sauvegardée"?
Va-t-elle rester dans cette coalition contre Daesh qui ne doit son unique victoire militaire qu'aux seuls YPG?
Va-t-elle rester dans une alliance politico-militaire, l'OTAN, dont la 2e armée - la Turquie - a violé impunément le droit international et procédé à un nettoyage ethnique?
Va-t-elle céder au chantage turc et abandonner de nouveau réfugiés, kurde et population syrienne alors que la Turquie a remis en selle Daesh et Bachar?
Va-t-elle se contenter d'"envier" et de mépriser Poutine alors qu'il aurait fallu une certaine intelligence diplomatique depuis bien longtemps pour briser l'entente Bachar-Poutine-Erdogan?
Croyez-vous réellement qu'"on" puisse en rester là, qu'Erdogan ne lorgne pas maintenant vers l'Azerbaïdjan?...

Vos lâchetés et calculs à 3 sous nous désespèrent mais nous ne nous laisserons pas abattre car nous avons le devoir, nous qui sommes à l'abri, nous qui aux creux des lits faisons encore des rêves, de poursuivre sans faiblir et d'amplifier la mobilisation et la solidarité internationale pour les Kurdes et les FDS, les populations du Rojava, le peuple syrien qui il y a 11 ans s'est levé pour la justice sociale et la démocratie, pour les peuples de Turquie qui tous les jours affrontent la haine, les tentatives d'humiliation et la répression des islamo-conservateurs de l'AKP d'Erdogan, pour les millions d'Irakiens qui luttent contre la misère, la corruption et l'ingérence étatsunienne comme iranienne, pour le peuple iranien qui n'a pas renoncé à la paix, à la démocratie et à la liberté, pour le peuple palestinien dont le droit à un État, aux côtés d'Israël, finira par l'emporter, pour le peuple libanais qui s'est levé pour la justice sociale et contre les affairistes au pouvoir, pour le peuple afghan que vous avez piétiné, pour les démocrates israéliens, pour le peuple yéménite sacrifié sur l'autel de vos ventes d'arme, pour les peuples et forces démocratiques du Bahrein et du Koweït constamment ignorés...

La responsabilité de la France ni de quelque pays, aussi puissant soit-il, que ce soit, n'est pas de décider à la place des peuples mais de soutenir leurs luttes pour l'émancipation. Non pas des déclarations mais par des actes. Nous saurons vous y contraindre.

"Dirigeants du monde, avait dit le précédent secrétaire général de l'ONU, êtes là pour servir les peuples", nous saurons vous le rappeler chaque jour, vous êtes au service du peuple et non l'inverse, qu'il s'agisse de la politique intérieure ou internationale.

Lydia SAMARBAKHSH
responsable à l'International du PCF
Paris, le 22 octobre 2019

 

 


A LA UNE

visuel_LS-IMCWPoct19.jpg

IZMIR: 21e RENCONTRE INTERNATIONALE DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS

Intervention du Parti communiste français prononcée par Lydia SAMARBAKHSH, membre du Comité exécutif national, responsable du secteur international du PCF, lors de la 21e Rencontre internationale des Partis communistes et ouvriers organisée à Izmir du 18 au 20 octobre 2019. [LIRE LA SUITE...]


ROJAVA : MESURES CONCRÈTES CONTRE LE RÉGIME D'ERDOGAN

NOTE du secteur international PCF – 15 octobre 2019

La situation au Kurdistan de Syrie remet en cause l'existence même de cette région autonome, oasis démocratique dans une Syrie en guerre depuis plus de 8 ans, et modifie la situation de guerre et son impact dans la région et le monde. Les combats ont atteint un niveau de brutalité exceptionnel comme en témoignent le nombre des victimes (civiles et militaires) et les 160 000 déplacés dont 70 000 recensés par l’ONU à ce jour. [LIRE LA SUITE...]

AGRESSION MILITAIRE TURQUE CONTRE LES KURDES: Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste français, écrit au Président de la République.

 


AGENDA

  • Jeudi 24 octobre à 18 h 30 / Rencontre avec Kako NUBUKPO autour de son dernier ouvrage "L’Urgence africaine. Changeons le modèle de croissance !" (Ed. Odile Jacob). La présentation de l’ouvrage sera discutée par Théophile KOUAMOUO, journaliste.
    La rencontre est organisée par la Fondation Gabriel Péri à l'Espace Oscar Niemeyer, salle des conférences (1er sous-sol) - 2, Place du Colonel Fabien, Paris 19e.
    Inscription: inscription@gabrielperi.fr

  • Samedi 26 octobre à 14 h / Marche de Bastille à République (Paris) pour le "3e anniversaire de l'assassinat de Mohcine FIKRI".
    Depuis les prisons de Fès et de Tanger, les prisonniers politiques ont appelé tous les rifains d'Europe, les associations des droits de l'homme, les syndicats, les partis politiques et toutes les associations actives dans la défense des opprimés à participer à ces événements dont l'objectif est d'alerter les gouvernements européens, bailleur de fonds du régime marocain, de la situation critique des prisonniers politiques, dont plusieurs sont en grève de la faim depuis plusieurs semaines, ainsi que la situation économique, sociale et sanitaire au Rif dans l'espoir de mettre la pression sur le régime marocain à respecter ses engagements envers la communauté internationale dans les domaines précités.

A cette occasion, Mohamed DJENNANE prendra la parole au nom du Parti communiste français.

  • Mardi 29 octobre à 18 heures / Rassemblement à la mémoire de Mehdi BEN BARKA pour la vérité et la justice boulevard Saint-Germain (Paris) face à la brasserie LIPP à l'appel de l'Institut Mehdi BEN BARKA du SNES-FSU soutenu notamment par le PCF.

  • Jeudi 7 novembre à partir de 18 h 30 / Soirée de solidarité avec le peuple algérien en présence de Abane BELAID, professeur des Universités, écrivain, Yasmina TOUAIBIA, Université de Nice, Mohamed BOUHAMICHI, philosophe, militant syndical et politique, Zazi SADOU, membre fondatrice du Rassemblement algérien des femmes (RAFD), des représentants du Pacte d'Alternative Démocratique (RCD, MDS, FFS, PLD, UCP).

INSCRIPTION SUR LE SITE DU PCF.

  • Vendredi 8 au dimanche 10 novembre / Forum européen organisé à Bruxelles.
    Les informations sont disponibles sur le site europeanforum.eu ainsi que le programme

  • Vendredi 15 novembre de 18 h à 20h / Conférence-débat "Syrie, Afrique, Chine, réfugiés... Que fait l'ONU?" avec Anne JOLLET, historienne, directrice des Cahiers d’histoire, Barthélémy COURMONT, politologue, maître de conférences à l’Institut catholique de Lille, Mathilde LELOUP, politologue, doctorante à Sciences Po Paris, Chloé MAUREL, historienne, chercheuse associée à l’Ecole Normale Supérieure, Manon-Nour TANNOUS, maître de conférences à l’université de Reims, chercheuse associée au Collège de France, et Georges VAYROU, juriste et historien, Université Paris1.
    La rencontre a lieu à l'Ecole Normale Supérieure, 45 rue d'Ulm Paris 5e, salle Dussanne.

visuel_colloque_politique-internationale.jpg

  • Samedi 16 novembre de 9 h à 17 h 30 / Colloque "Réinventer la politique internationale de la France" organisé au Sénat par Pierre LAURENT, sénateur de Paris, Vice-Président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées, et Bertrand BADIE, professeur émérite à SciencePo Paris.

INFORMATIONS & INSCRIPTIONS


INFORMATIONS

[SÉNAT]

Pierre LAURENT est intervenu sur l'inoffensive militaire menée par la Turquie au nord-est de la Syrie: "L’heure n’est pas aux mots. Elle est à l’action, à la mobilisation, aux paroles qui résonnent en actes. Parce que la France ne peut pas assister au massacre que le pouvoir d’Erdogan veut perpétrer en laissant dire: «ils n’ont rien fait». Plus que jamais, tout doit être fait pour sauver nos amis kurdes et les populations installées ou réfugiées dans le Nord-est de la Syrie.

[COLLOQUE]

Jean-Paul LECOQ a organisé le 18 octobre dernier à l'Assemblée nationale un colloque sur la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire avec le Front populaire ivoirien et avec la participation du Parti démocratique de la Côte d’Ivoire, afin d’en finir avec cette période qui fait souffrir les citoyens et le pays.

Daniel FEURTET, membre du collectif Afrique du PCF, est intervenu au nom du PCF au cours du colloque et a également prononcé les conclusions du parti à la fin du colloque.

visuel_PL-senat.jpg[SÉNAT]

Pierre LAURENT est intervenu en commission des Affaires étrangères du Sénat sur l'accession de la République de Macédoine du Nord à l’OTAN: L’adhésion d’un 30e pays à l’OTAN est dangereusement anachronique.

[ARTICLE]

Pour que vive le Rojava: Stop Erdogan!

La situation du Rojava est catastrophique. Les combats ont atteint un niveau de brutalité exceptionnel comme en témoignent le nombre de victimes civils et militaires et l'exode des 160 000 déplacés dont 70 000 enfants annoncés par l'ONU. Le Rojava pacifiste, féministe, démocratique et progressiste agonise entraînant dans sa chute une nouvelle phase de violence en Syrie, au Moyen-Orient mais aussi dans le monde. [LIRE LA SUITE...]

Article du secteur international du PCF paru dans CommunisteS du 16 octobre 2019.

[ASSEMBLÉE NATIONALE]

Jean-Paul LECOQ est intervenu le 15 octobre dernier sur la question de la place de l’OTAN dans l’invasion de la Turquie dans le nord de la Syrie: "Cette attaque insupportable est aussi le fruit d’une paralysie puisque dans le cadre de l’OTAN, les pays comme la France, l’Allemagne, les États-Unis ou la Turquie sont alliés. Donc on ne peut pas facilement intervenir contre son allié… Usurpant le multilatéralisme de l’ONU, empêchant l’Union européenne d’avoir une véritable politique extérieure indépendante, obligeant les États membres à donner beaucoup d’informations aux USA, sans compter l’obligation pour les États membres de dépenser 2 % de leur PIB pour leur défense, il faut en finir avec l’OTAN!"

[ARTICLE]

Pour l’honneur des Kurdes et le nôtre

La lâche décision de «l’égocrate» de la Maison Blanche de quitter le Kurdistan syrien pour laisser les mains libres au non moins «égocrate» d’Ankara affecte douloureusement tous les démocrates et partisans de la paix. [LIRE LA SUITE...]

Article de Patrick LE HYARIC, directeur de l'Humanité, paru le 15 octobre 2019.

[COMMUNIQUE]

Catalogne: contre ce déni de démocratie et de justice, pour une solution politique

Le PCF condamne fermement la décision du Tribunal suprême d'Espagne d'infliger à des responsables politiques catalans de lourdes peines de prison pour «sédition». C'est un déni démocratique: il est inadmissible de judiciariser des processus politiques; c'est un déni de justice: les droits de la défense au cours du «procès» ne furent pas respectés et que dire de la présence de Vox, le parti d'extrême-droite, parmi les parties civiles? [LIRE LA SUITE...]

COMMUNIQUE DE LA GAUCHE UNIE (IZQUIERDA UNIDA) - 14 OCTOBRE 2019
Izquierda Unida (IU) demande la mise en œuvre de mesures visant à résoudre la situation politique en Catalogne après la sentence du «Procès».

[INTERVENTION]

Marie-Georges BUFFET est intervenue le 14 octobre dernier lors du rassemblement place de la République de protestation contre les lourdes condamnations des responsables politiques et sociaux catalans en lisant son communiqué de presse, cosigné par une vingtaine de député.es.

[ARTICLE]

« Allié » américain et « rival systémique » chinois

Les États-Unis, qui sont, comme chacun sait, les « Alliés indéfectibles de l’Europe », viennent de lancer un nouveau missile commercial contre l’économie de l’UE, et particulièrement celle de la France. [LIRE LA SUITE...]

Chronique de Francis WURTZ, député européen honoraire, publiée dans l'Humanité Dimanche du 10 octobre 2019.

[SÉNAT]

Lors de la question d'actualité du 9 octobre dernier, Christine Prunaud s'est exprimée au sujet de l'attaque turque au Rojava: "L’abandon programmé des Kurdes syriens ne constitue pas seulement une faute morale, mais une faute stratégique. Ne rien faire, c’est le déshonneur pour la France, c’est abandonner la lutte contre le terrorisme islamiste, voire même l’encourager indirectement."


ACTION


PÉTITION:  Affaire Paleckis

paleckis-affair.jpg

Le PCF s'engage pour obtenir la libération d'Aldirgas Paleckis, fondateur du Front populaire socialiste de Lituanie, détenu sans preuve à charge, ni procès depuis octobre 2018. Vous pouvez signer la pétition ci-dessous pour le soutenir. [LIRE LA SUITE...]

PÉTITION: Stop au blocus de Cuba

visuel_pétitionCuba.jpg

STOP à la loi Helms-Burton et au blocus qui asphyxient le peuple cubain
Les États-Unis ont décidé d’activer depuis le 19 mars pour la première fois le titre III de la loi Helms-Burton, adoptée en 1996. Le titre III a pour objet de poursuivre devant les tribunaux états-uniens, tous ceux qui, et quelle que soit leur nationalité, feraient des affaires avec les entreprises et les structures cubaines nationalisées après la Révolution. [LIRE LA SUITE...]

Pétition à l’initiative de: Rencontres Marx, Les Amis du Monde Diplomatique Montpellier, Cuba Coopération Hérault, France Cuba Hérault, Montpellier Cuba Solidarité, et avec le soutien du PCF.

 

PÉTITION

Appel « Pour l'égalité de tous les citoyens en Israël »

 "Le 19 juillet 2018, le Parlement israélien adoptait la loi définissant Israël comme État-nation du peuple juif. Nous appelons à se tenir aux côtés des progressistes israéliens – sans distinction d’origine ethnique – pour exiger:
- l’abolition de cette loi inique ;
- l’égalité de droit de tous les citoyens israéliens ;
- que cessent les atteintes de plus en plus graves aux libertés démocratiques et aux droits humains."

PÉTITION: 2 peuples, 2 États

Pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens

C'est plus que jamais le moment pour la France de reconnaitre l’État de Palestine, aux côtés d'Israël, dans les frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale. [LIRE LA SUITE...]

 


RESSOURCES


Fin de leadership américain? L'Etat du monde 2020, sous le direction de Bertrand BADIE, professeur des universités à l’IEP de Paris (Sciences Po), et Dominique VIDAL, journaliste et historien.

Après avoir retracé l'histoire de la domination américaine, du XIXe siècle à nos jours, les auteurs en mesurent la portée et les potentielles failles dans les domaines militaire, politico-diplomatique, commercial, économique, scientifique et culturel. Enfin, l'analyse des rapports de Washington avec Pékin, Moscou, Bruxelles, Tel-Aviv, Riyad, Téhéran, etc. ou de ses prises de position face au défi climatique interroge sur la puissance réelle des Etats-Unis, dans un monde complexe où cartes et atouts se redistribuent à grande vitesse.

EN SAVOIR PLUS

visuel_GJ-PLH.jpgGilets jaunes: un sursaut populaire, de Patrick LE HYARIC

Sans le dissocier de l’ensemble des mouvements sociaux et citoyens, Patrick Le Hyaric, directeur de L’Humanité, tente ici une analyse du mouvement des gilets jaunes et des puissantes aspirations qu’il porte malgré ses contradictions et tâtonnements. Ce mouvement ne restera pas sans lendemain. Il peut être gros de promesses à condition de pouvoir se relier à l’ensemble des mouvements sociaux, culturels et progressistes. D’où l’appel de l’auteur au devoir d’invention pour une politique d’émancipation. Ce livre est aussi un appel au débat.

EN SAVOIR PLUS

manifeste-couverture.jpgManifeste - Pour une France hospitalière et fraternelle, une Europe solidaire

Les questions migratoires sont au cœur de notre époque et représentent un véritable défi mondial, pour répondre d’une manière humaine et hospitalière à ces hommes et ces femmes venus chercher protection et espoir de mieux vivre, au risque de leur vie.Aucun pays n’échappe aujourd’hui à ces questions. Il s’agit donc pour les institutions internationales, États et citoyens de travailler à définir des solutions communes dans une démarche d’accueil et de devoir d’humanité.
[ACCÉDER A LA PUBLICATION]

Dossier réalisé par le collectif "Enjeux migratoires" du secteur International du PCF.

livre-FW.jpgL'Europe libérale se meurt ? Vive l'Europe sociale !, de Francis WURTZ, député européen honoraire.

L’« Europe » a mauvaise presse, et pour cause : que d’injustices sociales, de coercitions, voire d’humiliations sont infligées aux populations en son nom! Mais il n’est écrit nulle part que «l’Union européenne» doive rester «ad vitam aeternam» la caricature d’Europe qu’elle est devenue. Ce petit recueil de chroniques hebdomadaires parues depuis 2006 dans l’Humanité Dimanche règle leur compte à un certain nombre d’idées reçues à ce propos, invite à ouvrir des brèches dans ce qui passe à tort pour une «muraille de Chine» et dessine les contours d’une autre Europe, à construire dans l’esprit de «l’expérience de démocratie citoyenne exemplaire» de 2005 pour le «NON de gauche» au traité constitutionnel européen.

EN SAVOIR PLUS

 


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 



REJOIGNEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

fb_icon_325x325.png @pcfmonde fb_icon_325x325.png @pcfeurope twitter.png @PCF_monde

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64