Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Jacques Pumaréda. L’abus de trop

Nul ne sait où se situe « le point de trop », ce moment qui peut sembler anodin où tout bascule.

Trop c’est trop, mais jusqu’où ? Ce point critique avec la retraite à points et son point d’équilibre tombe à points nommés. Est-ce le point de non retour ? Un ordre politique ne tient souvent qu’à un mot de trop. A ce niveau, dévoyer les mots (n’est-ce-pas monsieur Delevoye ? En retraite anticipée depuis peu) est un exercice où ce gouvernement a excellé. Quand édouard Philippe parle d’« une ambition de justice sociale » et salue le Conseil National de la Résistance c’est pour mieux en détruire tous les acquis sociaux. « C’est une réforme pour les femmes » alors qu’elle institue la double peine. Agnès Buzin ferme des lits pour « améliorer la qualité des soins ». Frédérique Vidal décuple les frais d’inscription des étudiants étrangers « pour mieux les accueillir ». Muriel Pénicaud défait le code du travail « pour protéger les salariés ». Dans l’état où le macronisme a mis la langue, que reste-t-il du débat démocratique ? Certainement Le grand débat macronien où Macron parle, parle, parle, tout seul. Si vous n’avez pas bien compris, il reste toujours les LBD, lanceurs de balles de défense, pour mieux vous aider à comprendre. Dévoiement des mots, des institutions, des médias, une société dans une impasse ? Certainement la faillite d’un système, le capitalisme qui ne peut perdurer sans exploiter toujours plus le monde du travail. Les colères s’expriment dans les rues, soutenues majoritairement par la population et le chantage honteux auquel se livre le gouvernement sur les grévisites à propos des fêtes de fin d’année, est voué à l’échec. Certains parlent du moment Potemkine où par un abus de trop, la légitimité est détruite par le sentiment du scandale et avec elle le consentement et ce qui restait de respect. L’heure est-elle venue pour les matelots de jeter les officiers à la mer pour prendre les commandes du bateau ?

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64