Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Bref compte-rendu de la réunion du 18 décembre du bureau départemental de l’Amicale 66 des Vétérans

Présents : Jacky Pugnet, Dominique Gerbault, Eve Gerbault, Yvette Lucas. Excusés : Richard Sanchez, José Alseda, Josée Sarda-Serradel, Incarnation Pujol.

Jacky Pugnet commence en lisant la lettre qu‘il a adressée comme prévu au secrétaire départemental Nicolas Garcia. Cette lettre n’a pas reçu de réponse écrite mais au cours d’un comité départemental N.G. aurait fait une allusion au fait que des organisations « proches » avaient élaboré un projet qu’il serait opportun de suivre.

Rappelons néanmoins que dans sa communication sur le centenaire au CN d’octobre Guillaume Roubaud-Quashie précise « ce centenaire (confié prioritairement aux fédérations du PCF) gagnera à être pensé en coordination avec les amicales de vétérans, la Fondation Gabriel-Péri mais aussi le MJCF pour lequel 2020 est aussi un centenaire ». Tel était d’ailleurs le sens de notre courrier à la direction fédérale. Bien entendu Jacky Pugnet reprendra la question auprès de la Fédé et l’on propose aussi de voir si on peut établir un contact avec la JC.

En tout cas il s’agit pour l’Amicale de mettre en œuvre les objectifs qu’elle s’est fixés, celui notamment d’entreprendre plusieurs actions décentralisées dans le département. Il s’agit aussi, en plein accord avec le Comité National de mettre en relief les liens, la filiation entre l’action historique du parti et les luttes actuelles, nouvelles formes de résistance qui ne partent pas de rien.

En premier lieu Jacky Pugnet propose d’organiser une importante rencontre à Thuir qui fut un foyer de résistance important avec plusieurs camarades victimes de la répression nazie, le rôle des communistes dans l’organisation de maquis etc…

Yvette Lucas compte poursuivre le projet lié au rôle du PCF en faveur des langues régionales (voir en particulier le manifeste de la Fédé des P.O. « Pour la culture et la langue catalanes. Une avancée de la démocratie » adopté et diffusé en février 1978. Pour diversifier les lieux cela pourrait être réalisé du côté d’Argelès-les Albères/la Côte Vermeille.

Ève Gerbault propose d’explorer le possibilités pour Prades et le secteur en citant notamment les mines, le train jaune, les transformations de l’agriculture de montagne et les passages pour l’Espagne durant la résistance.

Pour le projet de faire de la fête du TC une action importante dans le cadre du centenaire qui prévoit un grand banquet avec la présence de Fabien Roussel, Jacky Pugnet propose d’aller bien au delà du banquet et de s’employer à ce que l’ensemble des stands placent leur présence sous le signe du centenaire.

Sur la question internationale il y a notamment, bien entendu, notre important soutien aux républicains espagnols de 1936 à la mort de Franco et sans doute aussi aujourd’hui avec des luttes communes dans le cadre de l’Europe.

Dominique Gerbault signale aussi la diffusion du numéro de Cause Commune consacré au centenaire, pour lequel il a entrepris de collecter un nombre déjà important de commandes.

Compte tenu d’un tel programme qui pourra s’étoffer et se compléter on souhaite que notre AG puisse avoir lieu tôt dans l’année : fin janvier ou mi-février serait souhaitable.

Remarque d’Yvette Lucas : « Je pense que nous avons oublié une chose importante : nous adressons chaque année en janvier une lettre aux adhérents de l’Amicale ; elle comportera peut-être cette année la convocation à l’A.G. mais en tout cas, nous devons dès maintenant la préparer en n’oubliant pas de la placer prioritairement sous le signe du centenaire, avec le sens que nous lui donnons, bien évidemment. »

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64