Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

L’édito du TC par Roger Rio. Déterminés

Les fêtes de fin d’année n’ont pas entamé la détermination des grévistes qui luttent contre la destruction de notre système de retraites. Malgré le chant des sirènes qui les appelait à une « trêve des confiseurs », ils n’ont rien lâché et ont poursuivi leurs actions. Ils continuent de bénéficier d’une large approbation de la part de la population qui a bien compris l’enjeu de ce formidable mouvement. Le pouvoir a perdu la bataille de l’opinion malgré le matraquage médiatique dont elle a été l’objet.

Tous les commentateurs ont les yeux tournés vers le chef de l’État, attendant sa traditionnelle allocution de présentation des vœux aux français comme la parole du messie. Il ne faut se faire aucune illusion. Le représentant de la bourgeoisie d’affaires n’annoncera sans doute rien de nouveau et tentera de prolonger sa tentative « d’enfumage » de l’opinion. Il n’y a qu’une annonce qui pourrait mettre fin au mouvement: le retrait pur et simple de ce projet inique et destructeur.

La solidarité avec les travailleurs en lutte doit s’exercer avec encore plus de force. Elle doit prendre toutes les formes possibles, et, en particulier, celle de la solidarité financière. Nous publions dans cette page les coordonnées pour apporter votre aide. C’est un appel solennel qui doit faire se soulever un immense élan de solidarité dans notre département. Il en va de l’avenir de notre contrat social et du futur des générations à venir.

Enfin, particulièrement dans notre département, on ne peut oublier, en cette période de rassemblement familial, la situation scandaleuse que vivent les prisonniers politiques catalans, enfermés depuis bientôt deux ans et demi pour un crime d’opinion. Séparés de leurs familles, réduits au silence, « embastillés » comme de vulgaires bandits de grands chemins, ils continuent d’endurer la vengeance d’un État qui n’a jamais vraiment rompu avec l’héritage du sinistre Franco. Exigeons leur libération et brisons ce mur du silence qui les enveloppe tel un linceul.

La rédaction du Travailleur Catalan vous présente ses meilleurs vœux pour cette année 2020. Vœux de bonheur et de solidarité pour tous ceux qui souffrent. Mais aussi vœux de lutte et de détermination pour tous ceux qui sont engagés dans le combat social dont dépend notre avenir à tous.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64