Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Communiqué du PCF66 sur la situation des eurodéputés catalans

Au sein de l’Union Européenne qui se gargarise et donne forces leçons de démocratie, il existe des prisonniers politiques, condamnés à de lourdes peines de prison (100 ans cumulés) pour avoir participé à l’organisation d’un référendum sur l’indépendance de la Catalogne, sous forme de république.

Ces catalans, non violents, élus et responsables politiques, voient leurs droits bafoués par la justice espagnole dont l’héritage franquiste est évident. Le droit à l’autodétermination pour la Catalogne sud, où tout montre que la question se pose, mais aussi leurs droits individuels.

Pour certains leurs droits au respect de l’immunité parlementaire sur l’ensemble des pays qui composent l’UE offerte par le mandat de député au parlement européen.

Ce sont les fondements de la démocratie qui vacillent et lorsqu’on les laisse vaciller dans un, et à fortiori plusieurs, pays de l’UE tout l’édifice démocratique européen est menacé.

Le nouveau gouvernement espagnol, affiché très progressiste parce qu’y participent Podemos et les communistes, suscite à juste titre bien des espoirs populaires, notamment au plan social et les peuples d’Espagne comme ceux de l’Europe en ont grand besoin.

Toutefois, il ne survivra pas pour mettre en œuvre les réformes sociales profondes attendues, s’il ne trouve pas une solution rapide au conflit politique en Catalogne et si le gouvernement le plus à gauche de l’histoire moderne espagnole ne développe pas une solution originale qui ne soit pas celle des rois et de la droite espagnols, même si on peut comprendre qu’elle ne soit pas celle des indépendantistes catalans.

Dans tous les cas donner la parole par référendum aux populations qui vivent en Catalogne fait partie de la solution. Le PCF66 condamne fermement les atteintes aux droits de l’homme et du citoyen et défend le droit à l’autodétermination des peuples en Espagne et partout dans le monde.

Il participera au meeting organisé à Perpignan dans quelques semaines autour de Carles Puigdemont et Toni Comin, le sens de cette participation sera la défense des libertés, l’exigence de libération immédiate avec annulation du procès des prisonniers politiques et le droit au retour pour les exilés catalans et celui à l’autodétermination.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64