Fédération des Pyrénées-Orientales

Fédération des Pyrénées-Orientales
Accueil
 
 
 
 

Covid-19. Communiqué du PCF66

La période est difficile pour l’ensemble des habitantes et des habitants de notre département. Comme toujours, elle est encore plus dure pour celles et ceux d’entre nous qui sont les plus mal logés, les plus mal protégés, les plus mal payés. Bien sûr, nous appelons chacune et chacun à respecter les consignes de confinement et les gestes barrières, précisément pour protéger les plus exposés et les plus fragiles. Bien sûr, le combat prioritaire est celui contre le Covid-19.

Avant tout nous rendons hommage à celles et ceux qui sont en première ligne comme on dit. Du service public mais aussi du privé : médecins, soignants, ambulanciers et tout le personnel hospitalier, employés des commerces petits ou grands, routiers, employés de collectivités territoriales, enseignants, éboueurs, gendarmes ou policiers nationaux ou municipaux… Toutes celles et ceux en général méprisés, battus, conspués, ignorés par les gouvernements qui se sont succédés ces 15 dernières années au moins.

Durant cette période si particulière où la moitié de l’Humanité est confinée nombre de choses sautent aux yeux. En premier lieu la nocivité du système capitaliste ultralibéral mondialisé et de la bourse mais aussi la nécessité de services publics nombreux modernes et efficients, de banques centrales nationalisées et d’une BCE administrée publiquement, d’un autre rapport au travail, à l’argent, à l’environnement, d’une relocalisation de nombre de productions, d’un système de protection sociale fidèle à l’esprit de ses fondateurs contre ceux qui n’ont cessé de vouloir le détruire.

Oui priorité à la lutte contre le Covid-19 mais pas au prix d’une réduction des libertés publiques, individuelles et démocratiques ; pas au prix d’une régression des conquis sociaux, du droit du travail et des droits syndicaux. De même le coût de cette crise sanitaire ne doit pas incomber aux bas et moyens revenus mais bien aux plus riches, aux fortunes accumulées, aux gros actionnaires, aux spéculateurs, aux responsables d’évasions fiscales…

La période favorise la réflexion sur le modèle économique, la forme d’organisation sociale et politique que doivent prendre nos sociétés ainsi que le monde en général. C’est effectivement le débat que les peuples doivent imposer une fois la crise passée. Il nous faut nous débarrasser d’un système qui, non content de conduire la planète à son asphyxie, s’avère incapable de répondre efficacement et rapidement au défi que nous impose un virus. Il nous faut aussi démocratiquement nous débarrasser d’un présidentialisme qui confisque tous les pouvoirs, des promoteurs de ce système et par-dessus tout construire tous ensemble un monde nouveau. Dans un rassemblement citoyen, progressiste, écologiste où toute la population peut participer il nous faut co-construire cette alternative. Le PCF66 sera là pour y contribuer, amener sa pierre spécifique à l’édifice, avec d’autres se mettre au service de cet objectif et favoriser toutes les initiatives allant dans ce sens.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
44 Avenue de Prades 66000 Perpignan Tél: 04.68.35.63.64